Le premier vol direct qui va partir du Kenya à destination des États-Unis aura lieu en octobre 2018. Ce sera un vol assez particulier. Car, aux commandes, on aura une femme pilote; sans oublier que le Chef d’État kenyan sera à bord.


Irene Koki Mutungi, la première femme africaine certifiée pilote de ligne depuis 2004, sera aux commandes du Boeing qui va assurer le vol inaugural Kenya/États-Unis, le 28 octobre 2018. L’avion qui va quitter l’aéroport international Jomo-Kenyatta de Nairobi à 23h 25, devra atterrir le lendemain à l’aéroport international John F. Kennedy de New York à 6h 25.

Au nombre des passagers VIP, l’on compte une personnalité de taille, en l’occurrence le Président kenyan Uhuru Kenyatta, ainsi que bien d’autres officiels. A bord de cet avion, le Chef de l’Etat et les autres passagers devront passer une quinzaine d’heures en plein vol en non-stop, puisqu’il s’agit d’un «vol ultra-long-courrier».

Il faut rappeler qu’Irene Koki Mutungi est aussi la première femme africaine capitaine d’un Boeing 787 Dreamliner depuis 2014. Elle avait été recrutée en 1995 par Kenya Airways. Pendant six ans, elle a été la seule femme pilote de la compagnie. En juin passé, elle a été auréolée du prix «Winner 2017 Africa Top Travel» de son pays.

Max Cofis

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE