Annoncer sa grossesse à son employeur n’est pas chose aisée. Donc, avant de le faire, il convient de bien préparer le terrain et de prendre certaines dispositions.


Choisir le moment idéal.

C’est primordial d’annoncer une telle nouvelle à son grand patron à un moment propice et favorable. C’est-à-dire, où il est par exemple de bonne humeur, moins fatigué… En clair, un moment qui lui permet d’accepter aisément cette information.

Bien préparer ce qu’on va lui dire

Lorsque la nouvelle est annoncée, sans doute qu’on voudrait avoir des éclaircissements liés à des préoccupations liées à la gestion administrative: congés de maternité. Donc vous allez évoquer, le moment d’arrêter le boulot, pendant combien de temps, etc. Il faut donc que les réponses à ces questions soient claires dans votre esprit.

Soigner son aspect vestimentaire

Il ne faut pas négliger son apparence en allant le croiser. Sinon, il risque de s’inquiéter en s’imaginant que vous allez vous négliger, et partant, négliger votre travail. Alors, il faut être bien tirée en allant lui annoncer la nouvelle de votre grossesse.

Prévoir un certificat médical

Pour attester que vous êtes en grossesse, il faut se faire délivrer un certificat médical que vous aurez à remettre au patron. Au besoin, via un courrier avec accusé de réception. N’oubliez pas qu’il est question de procédure administrative.

Il ne faut pas attendre longtemps avant d’annoncer

D’un point de vue administratif, c’est vrai qu’il n’existe pas de délai établi pour annoncer votre grossesse à votre patron. Mais il faut le faire assez vite, pour lui permettre de prendre les dispositions qui s’imposent. Liées notamment, au droit du travail, à la gestion de votre absence, etc.

Max Cofis

Source: femme d’Afrique

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE