RAMADAN

A l’occasion de la rupture de jeûne collective à son domicile le samedi 26 Mai 2018, le ministre Mabri toikeuse a informé l’assistance de l’ouverture prochaine de guichet islamique au sein des institutions bancaires de la place.

Extrais de ses propos

Chers frères et sœurs je tiens à vous rappeler que quand j‘étais ministre du plan, certains guides religieux, des cadres et moi avions initié la conférence sur la Finance islamique en Côte d’ivoire.

Deux éditions ont eu lieu .l’objectif de ces assises était d’avoir des banques islamiques respectueuses de la charia chez nous. Pour votre information, des pays comme la Guinée, le Sénégal, la Mauritanie, le Niger ont déjà cet instrument important de solidarité et de lutte contre la pauvreté.

Grâce à Dieu, au niveau de la Côte d’ivoire, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a donné son accord pour que les banques de la place aient des guichets pour la finance islamique. Il faut préciser que ce ne sont pas encore des banques islamiques proprement dites mais en la matière, chaque banque a l’autorisation d’ouvrir un guichet islamique.

Et nous devons maintenant faire les démarches pour que ces guichets s’ouvrent effectivement par ce que ce sont des prêts pratiquement sans intérêt qui sont accordés. En plus, la règle dans le domaine, c’est que les banques qui doivent s’engager, devront s’appuyer les services de nos guides de nos imams qui doivent siéger dans les Conseils d’Administration .Ceux-ci devront s’atteler à veiller au respect des règles islamiques

Par conséquent, nous devons nous organiser au niveau de notre communauté pour suivre ce projet afin d’accompagner les banques qui vont s’engager dans le processus

Qu’Allah nous aide

Propos recueillis par kemebrama

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE