Au-delà de représenter 30 jours de jeûne, le Ramadan est un mois où l’on se recentre sur nous-mêmes et sur notre Créateur. Je le vois complètement comme un « mois pansement », où chaque jour est l’occasion de prendre soin de son âme. Pour beaucoup, c’est un mois d’excès en termes d’alimentation : friture, repas gargantuesques, gâteaux à profusion… Si manger fait clairement partie des plaisirs de la vie, accorder de l’attention à son corps et à son bien-être mental fait, d’après moi, également partie de nos devoirs. D’autant plus lors de ce mois béni.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE