Il nous paraît essentiel de revenir sur la question du Jeûne, sur son importance, sur ses conditions, sur ses caractéristiques ainsi que sur les éléments qui se situent autour de lui. Certes, nous jeûnons mais donnons-nous toute son importance à ce pilier de l’Islam ? Quelles sont les sagesses que sous tend le Jeûne ? Faisons-nous tout ce qui est en notre pouvoir afin d’accomplir un Jeûne digne de ce nom ? Retour sur un des cinq piliers de l’Islam, afin de nous armer moralement, spirituellement et physiquement.

Notre rappel se base essentiellement sur « Le Jeûne, la prière de Tarawih et la Zakât » de Cheikh Mohamed ibn Sâlih Al-‘Uthaymîn (qu’Allah lui fasse miséricorde). Le sujet est très long à exposer, ainsi, nous nous contenterons de définir le Jeûne et d’en exposer quelques bénéfices.

Le Jeûne en Islam

Le jeûne est un des cinq piliers de l’Islam, autrement dit une obligation incontestable pour tout musulman. Cela est prouvé par la Parole d’Allah : {Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, pour que vous atteigniez la piété, pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal de jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), la compensation est de nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est un bien pour lui. Mais il est meilleur pour vous de jeûner, si vous saviez ! (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la guidée et du discernement. Quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal de jours. Allah veut pour vous la facilité et non la difficulté, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !} (Sourate 2 : versets 183 à 185). Le jeûne du mois béni de Ramadan nous a donc été prescrit par notre Seigneur. Nous devons donc nous y soumettre en étant convaincu que cet ordre émane de Lui.

Cette obligation est également souligné par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui dit : « L’Islam est bâti sur cinq piliers : l’attestation qu’il n’y a de divinité qu’Allah et que Mohamed est le messager d’Allah, l’accomplissement de la prière, le don de la Zakât, le jeûne [du mois] de Ramadan et le pèlerinage à la Maison [sacrée de la Mecque]. » (Al Boukhari et Muslim). Le jeûne est donc un pilier de l’Islam que nul ne peut contester ou remettre en cause.

Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour tout musulman ayant atteint la puberté. Cependant, il ne l’est pas pour celui qui a perdu la raison ou pour la personne âgée qui ne distingue plus les choses.

Les sagesses du Jeûne

Allah a imposé le Jeûne à Ses serviteurs car ce dernier sous tend de nombreux bénéfices. En effet, lorsque le serviteur jeûne, il se rapproche de Son Seigneur. Il délaisse tout ce qui le fait jouir en ce bas-monde comme la nourriture, afin de plaire à Allah et d’être récompensé dans l’au-delà. De plus, le jeûne entraîne une crainte du serviteur pour Allah car ce pilier ne consiste pas seulement à se priver de manger et de boire. Bien plus que cela, le jeûne est un acte de piété, de soumission et d’obéissance totale à Allah. En ce sens, dans un hadith rapporté par Al-Bukhari, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui ne délaisse pas le mensonge, les mauvais actes et la bêtise, Allah n’a pas besoin qu’il s’abstienne de manger et de boire. » Le jeûne induit donc un comportement noble et une conduite qui vise à se détacher de tous les vices car le jeûneur craint Allah et Sa Colère.

Par ailleurs, le jeûne nous permet de contrôler notre âme afin de l’éloigner des passions. L’âme du jeûneur tend donc vers le bien d’ici bas et de l’au-delà, vers ce qu’Allah a autorisé et s’éloigne de ce qu’Allah a prohibé. L’âme du jeûneur devient donc maîtrisable et de ce fait, elle tend vers la pureté et la piété.

Enfin, lorsque l’on jeûne, notre corps ressent les bénéfices d’une alimentation réduite notamment le fait que l’appareil digestif soit au repos durant un certain temps. Le jeûne est un pilier de l’Islam qui possède de nombreuses sagesses. Cela semble évident à partir du moment où l’on prend en compte le fait que cet ordre émane du Sage.

Qu’Allah nous permette de jeûner ce mois sacré dans l’espoir d’obtenir Sa récompense. Puisse-t-Il nous éloigner des tentations et nous pardonner, par son infinie Clémence.

Par Oum Ayoub

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE