Abidjan (Côte d’Ivoire) – L’ex-ministre ivoirien de la défense dans les années 1960 et figure emblématique historique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Jean Konan Banny est décédé, dimanche, à l’âge de 89 ans, a appris APA de source proche de sa famille.

Selon cette source, il est décédé dimanche soir, à la Polyclinique internationale Sainte-Anne-Marie (PISAM) de Cocody dans l’Est d’Abidjan, où il avait été admis il y a quelques jours.

Avocat de formation, Jean Konan Banny est le frère aîné de l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) Charles Konan Banny, également ancien Premier ministre ivoirien.

Né le 14 juillet 1929 et membre du PDCI, il a fait fortune dans l’exportation de jus de fruits, notamment avec la Société fruitière du Bandama (une unité industrielle qui produit et exporte du jus de fruits, principalement du jus d’ananas).

Politicien proche du premier président de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny après l’indépendance, Jean Konan Banny a été ministre de la Défense dans les années 1960, avant d’être ministre résident du district autonome de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, sa région d’origine.

LS

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE