Une ministre saoudienne critiquée pour avoir retiré son niqab

0
69

Le Dr Haya Al Awad, vice-ministre saoudienne de l’Education pour les filles, a été la semaine dernière au centre d’une polémique qui a fait rage sur Twitter, après être apparue publiquement sans son niqab .

Une apparition à visage découvert qui a particulièrement choqué dans le très rigoriste royaume wahhabite, confronté à une série de réforme initiée par le prince héritier Mohamed Ben Salmane dont l’objectif affiché est d’accorder plus de droits à la femme.

Sur Twitter, de nombreux internautes saoudiens ont estimé que la décision du Dr Haya Al Awad de se présenter sans son niqab risquait d’influencer d’autres femmes, surtout parmi les jeunes filles qui l’ont toujours considérée comme un modèle à suivre, en raison de son érudition et du poste de ministre qu’elle occupe au sein d’un gouvernement à dominante masculine.

L’initiative du Dr Haya Al Awad n’a pas eu cependant que des détracteurs. D’autres internautes saoudiens l’ont soutenue. Soulignant son courage, ces derniers ont affirmé que son geste n’avait rien de provoquant ni d’ostentatoire, car le niqab ne représente en aucun cas  “une obligation dans l’Islam, contrairement au voile.”  Rappelons que, le mois dernier, le prince héritier Mohammed ben Salmane avait proclamé, dans une interview télévisée sur CBS, que le traditionnel port de l’abaya noire, qui est la tenue correcte exigée dans ce pays, était désormais non obligatoire pour les femmes.

OUMMA.COM

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE