Crise à la FIF : après la table ronde de Zürich, le G42 maintient l’Assemble générale

0
64

A peine le rideau s’est refermé sur la table ronde de Zürich sur la crise du football ivoirien, à l’initiative de la Fédération internationale de football association (FIFA) que le Groupe des membres actifs (G42 ou GX) de la Fédération ivoirienne de football (FIF) annonce l’organisation d’une Assemblée générale ‘’dès le retour de la délégation présente à Zürich’’, rapporte un communiqué transmis, mercredi, à APA.

Selon Me Souleymane Diallo, avocat à la Cour et Conseil du G42, signataire du communiqué,’’ le GX réaffirme avec fermeté que l’unique voie de règlement de la présente crise reste et demeure l’organisation d’une Assemblée Générale. Dès le retour de la délégation présente à Zürich des actions très concrètes seront prises dans ce sens’’.

En ce qui concerne les discussions de Zürich et en attendant ‘’une communication officielle de la FIFA sur les conclusions de cette rencontre’’, Me Diallo note avec les membres du GX que ‘’ la FIFA a constaté n’être pas parvenue à concilier les positions des deux parties en présence’’.

‘’La FIFA a estimé qu’en raison de la rétractation de certains signataires, la demande d’Assemblée Générale introduite le 29 décembre 2017 ne pourrait pas suivre son cours. Toutefois, elle observe que plus de 42 membres de la FIF continuent de demander la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire ’’, ajoute le communiqué.

‘’Sous peine de s’exposer à d’éventuels recours juridictionnels, la FIFA recommande à ces Associations d’inscrire toutes leurs actions à venir dans la légalité interne à la FIF’’, précise Me Souleymane Diallo.

Selon le conseil du GX, au regard du ‘’nombre impressionnant de preuves que la FIFA a reçues au cours de cette rencontre, pour illustrer la mauvaise gouvernance et les forts soupçons de malversations imputables à l’équipe dirigeante actuelle de la FIF, il a été convenu qu’après un examen minutieux desdites preuves par les services compétents de la FIFA en la matière, un audit comptable et financier de la FIF sera diligenté par la FIFA dans un délai raisonnable (en 8 semaines)’’, révèle Me Souleymane Diallo.

Selon une note d’information du service communication de la FIF, ‘’à l’issue de l’exposé de l’argumentaire des deux parties, la FIFA a recommandé aux uns et aux autres de se conformer aux textes de la FIF et à ses textes en tant que faîtière du football’’.

Dans le résumé de ses conclusions, ajoute le texte, ‘’la FIFA a appelé le Président Augustin Sidy Diallo (ASD) et son Comité Exécutif à poursuivre leur travail et souhaité que tout soit mis en œuvre pour « surmonter les difficultés afin de préserver les intérêts du football ivoirien’’.

APA

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE