8 choses à savoir sur la sexualité pendant la grossesse

0
133

1. La libido a tendance à baisser au début de la grossesse…

Les bouleversements hormonaux que subissent les femmes au cours des premiers mois de grossesse peuvent entraîner une baisse de libido. La fatigue, les nausées ou encore le stress vont également de pair avec cette période pleine de changements, ce qui n’arrange rien. Cette diminution du désir peut aussi avoir une origine psychologique : la future maman se fait doucement à l’idée qu’elle porte la vie et se concentre uniquement sur l’enfant à naître.

2. … mais le désir augmente au cours du second trimestre !

A partir du second trimestre, la donne peut changer. Et pour cause : les symptômes désagréables du début de la grossesse ont tendance à s’estomper petit à petit pour laisser place à une sensation de bien-être général. « La première échographie ayant eu lieu, la future maman est souvent rassurée et se libère de ses angoisses. Elle parvient petit à petit à penser à nouveau à elle et à son couple », précise Marie-Line Urbain, sexothérapeute. La libido peut alors augmenter. Certaines femmes ressentent même plus de plaisir pendant la grossesse !

La libido peut connaître de nouvelles variations au troisième trimestre de la grossesse, notamment à cause de la prise de poids, qui peut entraîner une gêne physique et psychologique chez la future maman.

3. Une femme enceinte peut faire l’amour plusieurs fois par jour

Les femmes enceintes peuvent faire l’amour autant qu’elles le souhaitent si aucune contre-indication n’a été émise par le médecin. « Une menace d’accouchement prématurée (MAF), un col de l’utérus raccourci, ou encore une fissure de la poche des eaux font partie des contre-indications », précise le Dr Elisabeth Paganelli, gynécologue médicale et secrétaire générale du Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France (Syngof).

4. Pendant la grossesse, il n’est pas rare de faire des rêves érotiques

Certaines femmes font plus de rêves érotiques lorsqu’elles sont enceintes. Comment expliquer ce phénomène ? Par les bouleversements hormonaux, bien sûr, mais aussi par tous les autres changements qui accompagnent la grossesse. « La future maman prend conscience que son statut change. Son état et ses ressentis évoluent alors par la même occasion. Résultat : au cours de cette période, l’inconscient est souvent plus libéré et les mécanismes de défenses moins actifs, ce qui peut se traduire par des rêves érotiques », explique Marie-Line Urbain.

5. Certaines positions sont plus adaptées que d’autres à la grossesse

Au cours de la grossesse, le corps change et certaines positions sexuellespeuvent devenir inconfortables. Il faut alors s’adapter, en prenant en compte la morphologie de chaque future maman : « Certaines femmes – notamment celles ayant pris beaucoup de poids pendant la grossesse – peuvent ressentir le besoin d’avoir le ventre dégagé, afin de ne pas se sentir compressée. La levrette peut ainsi être une position adaptée. Mais d’autres peuvent se sentir plus à l’aise en se positionnant au-dessus de leur partenaire, car cette position leur permet de gérer la pénétration », précise Marie-Line Urbain. Le tout est favoriser le confort, pour être le plus à l’aise possible !

6. Il est possible d’utiliser des sextoys pendant la grossesse

Si le médecin n’a pas émis de contre-indications aux rapports sexuels pendant la grossesse, une femme enceinte peut également utiliser des sextoys. Attention toutefois : les jouets électriques à placer dans le vagin sont déconseillés. Pour le reste, il suffit simplement de respecter les règles d’hygiène et de confort.

7. Une femme enceinte peut avoir des relations sexuelles jusqu’à la fin de la grossesse

Si le médecin n’a pas émis de contre-indications, il est tout à fait possible d’avoir des rapports sexuels jusqu’à la fin de la grossesse. Certaines femmes peuvent néanmoins avoir peur ou ressentir des douleurs à cause des contractions utérines. « Il faut alors les rassurer, mais également leur dire qu’elles sont seules juges de leur choix », souligne le Dr Elisabeth Paganelli.

8. La grossesse peut perturber la libido du futur papa

Si la grossesse a un impact sur la libido de la future maman, il peut en être de même pour le futur papa. Certains hommes sont ainsi intimidés par le corps en mutation de la femme enceinte ou ont peur de « faire mal au bébé » pendant une relation sexuelle, ce qui peut avoir un impact sur leur désir. Pourtant, on le rappelle : les relations sexuelles ne présentent aucun danger pour le futur enfant !

Netafrique.net

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE