Le Mozambique détient le plus haut taux de dette en monnaie étrangère de l’Afrique subsaharienne (Rapport)

0
89

(Agence Ecofin) – Le Mozambique détient le plus haut niveau de dette publique libellée en monnaie étrangère. C’est ce qu’indique un rapport de l’agence de notation Standard & Poor’s (S&P).

D’après le document relayé par Macauhub, environ 84% de la dette publique mozambicaine est libellée en devises étrangères.

En 2016, le pays avait connu des difficultés par rapport au remboursement des obligations émises en devises étrangères. Cette situation couplée aux prêts contractés par les entreprises publiques et soutenus par l’Etat, devrait entraîner une renégociation de l’accord avec le FMI, avant un retour du pays sur les marchés financiers.

Le rapport souligne également que l’endettement des pays de l’Afrique subsaharienne devrait augmenter de 57 milliards $ en 2018. Notons que l’agence table sur une dette commerciale de 392 milliards $ en 2018 pour l’Afrique subsaharienne, pour une dette totale de 514 milliards $.

Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE