Etats-Unis: le Sénat échoue une nouvelle fois à se mettre d’accord sur l’immigration

0
132

Toujours pas de solution en vue pour les « Dreamers », ces jeunes clandestins arrivés aux Etats-Unis pendant leur enfance dont le statut expire le 5 mars. Le Sénat américain s’était donné une semaine pour tenter de trouver un accord sur l’immigration, mais sans succès. Les quatre projets soumis au vote n’ont pas rallié la majorité suffisante.

« C’est une semaine décevante » a reconnu le chef de la majorité au sénat. « Si le président cessait de torpiller nos efforts nous pourrions parvenir à une loi bipartisanne », a ajouté le leader des démocrates.

Mitch McConnell et Chuck Schumer n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenter de parvenir au consensus mais aucun des textes proposé n’a recueilli les soixante voix nécessaires.

Un des textes soumis au vote débloquait 25 millions de dollars pour la sécurisation de la frontière et prévoyait un chemin vers la citoyenneté pour les « Dreamers », mais Donald Trump est intervenu en condamnant tout projet qui ne comprenne pas également une drastique réduction de l’immigration légale.

Le nouveau texte proposé, conforme aux souhaits de la Maison Blanche, n’a pas non plus recueilli assez de voix. Sans nouvelle loi, les quelques 700 000 jeunes clandestins arrivés pendant leur enfance aux Etats-Unis risquent l’expulsion.

Dans un tweet ce vendredi 16 février le président américain accuse les démocrates de les avoir abandonné. Mais c’est bien la Maison Blanche qui a aboli leur statut légal créé sous l’administration Obama, et donc provoqué la situation inextricable dans laquelle ils se trouvent actuellement.

RFI

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE