Ah la baisse de foi pendant les règles… qui n’a jamais vécu ça ? Beaucoup d’entre nous le vivent mal et se sentent seules face au problème. Mais lancez le sujet lors de votre prochaine discussion entre femmes et je vous garantis que vous vous sentirez moins seule ! En fait, énormément de femmes rencontrent des difficultés (plus ou moins grandes selon chacune) pendant cette période.

Alors ce n’est pas une fatalité, nous allons vous expliquer comment faire pour bien vivre cette période et éviter cette baisse de foi, mais avant ça il faut comprendre ce qu’il se passe.

Les hormones et la foi

Pendant les menstrues, la femme subit un grand chamboulement hormonal qui joue sur son état d’esprit. C’est reconnu scientifiquement et tous les hommes, depuis des générations, savent bien que si madame a des sautes d’humeur c’est parce-qu’elle a « ses trucs ».

En réalité ça commence déjà une semaine avant l’arrivée des règles ! Près de 50% des femmes disent souffrir de dépression, de nervosité et de fatigue pendant cette période, c’est directement lié au bouleversement hormonal en cours. Ajoutez à ça les douleurs abdominales et vous tenez le jackpot !

Alors quand les règles arrivent, ça fait déjà une semaine que vous êtes dans cet état (sans réellement vous en rendre compte pour beaucoup) mais maintenant, vous arrêtez de prier et lire le coran (*selon certains savants, voir plus bas)… Plus de rendez-vous avec votre créateur cinq fois par jour, plus de rappel quotidien…On est en roue libre, portée par cet état semi-dépressif qui nous mène au laisser-aller.

 

baisse de foi pendant les menstrues

 

Les solutions pour profiter des menstrues intelligemment

1- Une alimentation adaptée

On peut compenser les effets des hormones sur notre psychisme avec une alimentation adaptée.

Privilégiez :

  • les fruits et légumes
  • les aliments riches en calcium (produits laitiers, amandes brunes, brocolis, chou vert…)
  • les aliments riches en magnésium (noix, graines, tofu, cacahuètes, thon…)
  • les céréales complètes (riches en fibres et magnésium)
  • le chocolat noir ( plus de 60% de cacao)

Evitez:

  • la caféine
  • les boissons gazeuses
  • les céréales blanches (farine blanche et tout ce qu’on fait avec, riz blanc…)
  • les sucres rapides

2- Se reposer

Mine de rien le corps est mis à l’épreuve pendant cette période, ça prend de l’énergie ce qui pèse aussi sur le moral ( la fatigue accentue l’état de déprime). Par sa grande miséricorde ALLAH nous allège la pratique religieuse à ce moment et ce n’est pas pour rien. Soyons reconnaissantes et profitons-en pour nous reposer un peu (sans culpabiliser) plutôt que d’utiliser ce temps dans des choses néfastes. Cela nous permettra de mieux repartir dès cette période passée.

3- Garder un lien avec ALLAH

Nous ne prions pas mais il y a d’autres moyens de se rapprocher d’ALLAH alors continuons d’œuvrer mais différemment. Par exemple on peut:

  • lire la traduction ou le tafsir du coran.
  • garder les heures de prière comme des moments d’adoration mais en faisant des invocations ou du dhikr en méditant profondément sur nos paroles.
  • écouter des rappels.
  • lire la vie du Prophète Mohammed (paix et bénédiction sur lui)
  • lire d’autres livres religieux

4- Se fixer des objectifs

On a vu que dans cette période, on n’est naturellement pas dans une grande forme, ni très motivée. Si l’on rentre dans la période des menstrues sans s’être fixée d’objectifs avant, ce n’est pas à ce moment là qu’on va le faire.

Ce qu’il faut, c’est considérer cette période et voir en avance ce que vous voulez y accomplir. Par exemple:

  • « aux heures de dhohr, ‘asr et maghreb je fais dou’a et du dhikr »
  • « je vais profiter de cette période pour écouter une série de rappels sur youtube »
  • « je vais profiter de cette période pour lire la vie des 4 califes »
  • « je lis deux pages de la traduction du coran avant de me coucher pendant cette période »

Surtout, il faut que ça reste léger et ne pas se surcharger parce qu’il faut absolument se reposer. L’idée est de mettre en place une routine, que cette période devienne un rendez-vous avec les actions de bien et plus avec le laisser-aller. C’est un moment où vous continuez à avancer vers ALLAH mais différemment tout en acceptant qu’il faut vous reposer pour garder un moral au top et mieux repartir après.

Et vous, comment vivez-vous cette période ? Avez-vous aussi vos habitudes spéciales pour cette période ? Nous attendons vos commentaires et n’hésitez pas à partager cet article autour de vous si vous pensez qu’il peut être utile !

Avenuedessoeurs.com

 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE