Yopougon : célébration des vingt ans de FSU-COM de Port-Bouët 2

0
257

Du jeudi 07 au dimanche 10 décembre 2017, l’Association pour la Formation Sanitaire Urbaine à Base Communautaire (AFO-SUP) de Port-Bouët 2 dans la commune de Yopougon a organisé les vingt ans de la Formation Sanitaire Urbaine (FSU-COM).

Décembre 1997- décembre 2017, vingt ans que la Formation Sanitaire Urbaine à base communautaire promouvoir la santé de proximité de la population. Débuté avec un seul médecin et un service technique composé de la consultation généraliste,  prénatale et la pharmacie, la FSC-COM dispose désormais en son sein, des services de consultation pédiatrique, gynécologique, dermatologique, cardiologique, d’un laboratoire d’analyse équipée et  de cinq médecins qui se relaient. En outre, le centre fonctionne 24heures sur 24 et de nouveaux bâtiments ont été construits pour améliorer la qualité des services et servir de bureau pour le personnel administratif.

Pour les festivités marquant ces vingt ans, plusieurs activités ont été initiées telles que des consultations gratuites, opération « grand ménage »  dans les secteurs de Port-Bouët 2 et Gesco, caravane de mobile de sensibilisation, dépistage du test du VIH/sida, activités sportives et une conférence sur le cancer du col de l’utérus. Selon El Hadj Abou Touré, le Président du Conseil d’Administration, ces actions visent non seulement à faire un bilan de la gestion, mais aussi  à sensibiliser la population à fréquenter les centres de santé communautaire pour se soigner à un moindre coût. Pour Abou Touré, toutes ces réalisations au niveau du centre ont été réalisées sur fond propre par les membres de la communauté qui ont en charge la gestion de la FSU-COM. Il profite de cette opportunité pour lancer un appel à l’État, de construire de nouveaux FSU-COM dans les pays dont la gestion reviendra à la population car certains pays comme la république du Mali qui dispose de plus de 300 FSC-COM.

Notons que c’est en 1992, lors d’un sommet au Mali, que les dirigeants africains ont décidé de construire des FSU-COM pour une santé de proximité.

Ibrahima Khalil, Islam Info

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE