Bientôt des porcs destinés à être donneurs d’organes pour l’homme ?

0
14

Une information de la revue américaine Science relayée jeudi 10 août agite des internautes. Une équipe scientifique est parvenue à modifier génétiquement des porcelets afin que leurs organes soient compatibles pour des transplantations sur l’homme.

Cette avancée révolutionnaire pourrait permettre de greffer des cœurs, foies, poumons et autres organes vitaux en les prélevant sur des porcs plutôt que sur des donneurs humains, en nombre insuffisant. Jusqu’ici, cela était impossible car les greffes porcines étaient susceptibles de transmettre des virus.

George Lurch et Luhan Yang, deux généticiens de l’université de Harvard ont, avec leur équipe, utilisé la méthode du clonage pour retirer les gènes responsables des virus avant de développer les embryons. Ils sont parvenus ainsi à obtenir la naissance de 37 porcelet dont les organes seraient adéquats pour une xénotransplantation.

Aujourd’hui, 22 personnes meurent chaque jour aux Etats-Unis car ils étaient en attente d’un organe vital, « tandis que les organes porcins peuvent atteindre une taille idéale pour les humains », remarque Science. Des xénotransplantations sont déjà actuellement réalisées grâce à des porcs mais dans le cas de valves cardiaques ou de pancréas où les risques de transmissions de virus sont moins grands.

Saphirnewscom

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE