Un scientifique marocain conçoit un traitement naturel visant à remplacer les antibiotiques

0
100

Et si les antibiotiques disparaissaient des rayons de nos pharmacies ?
Cette idée qui semblait si extravagante il y a quelques années, pourrait fortement devenir réalité.

Un marocain nommé Adnane Remmal vient de remporter le prix public de l’inventeur 2017 de l’office européen des brevets grâce à son extraordinaire invention médicale.
En effet, il a réussit à «redynamiser» les antibiotiques en les remplaçant par des extraits de plantes.
Cette trouvaille scientifique n’est pas un hasard puisque Adnane Remmal a toujours été convaincu qu’il pouvait exister une alternative dans la composition des antibiotiques.

Le chercheur marocain explique, sans langue de bois, le principe de son invention:
«La première est un additif à mélanger dans l’aliment des animaux d’élevage pour remplacer les antibiotiques promoteurs de croissance. Ces antibiotiques sont à l’origine de la sélection de bactéries résistantes chez les animaux d’élevage. Ces bactéries sont ensuite transmises aux consommateurs via l’alimentation. Et la deuxième innovation est un médicament humain dans lequel nous associons un antibiotique avec une molécule naturelle purifiée à partir des huiles essentielles de plantes aromatiques. Cette association aboutit à un complexe moléculaire non reconnu par les mécanismes de résistance. Par conséquent, les bactéries résistantes à l’antibiotique seul deviennent sensibles au complexe moléculaire que nous appelons “antibiotique boosté”.
Ainsi, la première innovation joue un rôle préventif empêchant la résistance de se transmettre de l’animal à l’homme. La deuxième innovation permet de traiter les patients qui ont une infection provoquée par des bactéries résistantes.»

Conscient que les antiobiotiques jouent un rôle crucial dans la médecine humaine, il souhaite bouleverser les anciens schémas médicaux pour entrée dans une ère nouvelle.
Sa découverte va bientôt être commercialisée grâce à un accord passé avec un laboratoire pharmaceutique local. Disponible début 2018 si tout va bien, il s’agira du premier médicament entièrement marocain.
On peut imaginer que ce médicament fait déjà trembler toute l’industrie pharmaceutique !

ajib.fr

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE