La Californie et l’ouest du Canada ravagés par les incendies

0
296

Dix mille personnes ont été évacuées dans l’ouest du Canada, et 8000 autres en Californie. De gigantesques incendies sévissent en effet dans ces régions frappées par une grosse vague de chaleur.

Aux Etats-Unis, on donne un nom aux incendies comme les ouragans. Et le feu le plus vif du moment, c’est « Alamo Fire », qui fait rage depuis quatre jours.  Il a déjà brûlé 11 705 hectares (117 km2) dans le comté de San Luis Obispo, à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles. Près de 1 600 pompiers sont mobilisés, ainsi que 140 camions-incendie et 11 hélicoptères.

Mais l’incendie le plus menaçant se trouve dans le nord de l’Etat, près d’Oroville. En février 2017, c’est là qu’un barrage menaçait de céder. Cinq mois après avoir risqué l’inondation, les habitants aujourd’hui doivent se méfier des flammes. Le « wall fire » menace plus de 5 000 maisons.

Il a fait très chaud ces derniers jours dans ces régions, mais les températures commencent à baisser. Et c’est un soulagement pour les pompiers, qui ont beaucoup souffert ces cinq dernières années avec une sécheresse très forte qui a provoqué les incendies monstres.

Mais cette sécheresse est officiellement terminée depuis le mois d’avril, après de fortes pluies pendant l’hiver. Tout le monde espère donc que cette saison 2017 sera plus calme que les précédentes.

Etat d’urgence dans l’ouest du Canada

Au Canada, la situation est particulièrement préoccupante en Colombie-Britannique où 10 000 personnes ont été évacuées lundi 10 juillet en fin d’après-midi en raison des feux avoisinant plusieurs foyers d’habitation. La foudre serait à l’origine de la plupart d’entre eux selon le ministère de la Sécurité publique. L’état d’urgence a été décrété dans cette province le 8 juillet.

RFI

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE