2ème édition de la rupture collective de jeûne organisée par l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire

0
77

Abidjan, Côte d’Ivoire (IINA) – L’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) a battu le rappel de ses membres à l’occasion de la rupture collective de jeûne de Ramadan qu’elle a organisée récemment pour la deuxième année consécutive, à la maison de la presse, sise à Abidjan Plateau.
La cérémonie organisée avec l’appui financier et logistique de la société Quipux Afrique, s’est déroulée en trois étapes: d’abord, la rupture proprement dite, ensuite l’accomplissement de la prière magrib et enfin, les allocutions des officiels.
Le Directeur Général de Quipux Afrique, Ibrahima Koné, s’est réjoui d’être associé à cette activité depuis deux ans. Il a marqué « la disponibilité de son groupe à soutenir les journalistes au cours du mois de Ramadan ». En plus du buffet préparé pour la circonstance, des kits alimentaires, des sacs de riz et des cartons de sucre et de lait ont été offert aux nombreux journalistes venus répondre à l’appel de leur syndicat. Le président de l’UNJCI, Moussa Traoré a remercié le donateur pour ce geste et l’a encouragé à continuer cette action de générosité aux côtés des journalistes en vue de relever les défis qui s’imposent à la corporation.
Le volet cultuel a été assuré par l’imam Mamadou Sanogo, lui-même journaliste à la radio nationale islamique Al Bayane. Il a instruit l’assistance sur l’origine et l’institution du jeûne du mois de Ramadan. Selon l’imam Sanogo, le jeûne relève d’une injonction divine contenue dans le noble Coran, à la sourate 2 (La vache). Et le jeûne est aussi le troisième pilier de l’islam et à ce titre son observance est une obligation pour tout musulman pubère, sédentaire, et en bonne santé physique et mentale.
Notons que les hommes et femmes des média, membres de l’UNJCI ont passé un bon moment de retrouvaille, de convivialité et surtout de spiritualité à la faveur de cette rupture de jeûne, fruit du partenaire entre l’Union et Quipux Afrique, opérateur concessionnaire qui produit pour le compte de l’État ivoirien les permis de conduire et les titres de transport.
KM/AH/IINA-Juin2017

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE