On dit que l’argent ne fait pas le bonheur, pourtant quand les couples se disent “oui”, ils ne lésinent généralement pas sur les dépenses, quitte à contracter un crédit pour que cette journée spéciale frise l’inoubliable. Et c’est vrai qu’entre la location du lieu, l’achat de la robe, le traiteur et le DJ, l’addition grimpe (très) vite. Or, la journée derrière eux, les jeunes mariés démarrent parfois leur vie ensemble avec un premier crédit sur le dos. Il y a plus glamour comme début d’engagement.

Pourtant, une récente étude révèle qu’un mariage luxueux ne soit pas la clé d’une relation durable. Les chercheurs Andrew Francis et Hugo Mialon de l’Université Emory, aux Etats-Unis, nous révèlent que les couples déboursent en moyenne 30 000 dollars (soit 27 000 euros environ) pour leur mariage. Sauf qu’au-delà de 11 000 euros, les chances de divorcer par la suite seraient multipliées par 4. Et pour cause, lorsque l’on ne roule pas sur l’or, de telles dépenses peuvent mettre la pression aux couples au fil du temps jusqu’à leur faire oublier que ce jour était censé être l’une des plus heureux de leur vie.

Mariage cheap = mariage heureux

Que faut-il donc en conclure ? Qu’il faut radiner un peu sur les frais du mariage pour espérer ne pas ruiner cette union ? Oui, c’est tout à fait ça. Car outre les économies effectuées, l’espérance de vie de votre mariage gagnera en longévité. A titre d’exemple, les chercheurs ont constaté que les couples ayant dépensé 1 000 dollars (900 euros) de moins pour leur cérémonie avaient nettement moins de chances de divorcer.

Et si vous pensiez que faute d’avoir des épousailles princières, vous pouviez espérer un coquet diamant en guise de fiançailles, c’est encore niet. En effet, d’après l’étude, si votre bague de fiançailles coûte plus de 1 500 euros, vos chances de divorcer augmenteront de 30 %.

msn.com

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE