Eu égard à l’impact de la pénurie de ciment sur le coût de la vie et soucieux de préserver le pouvoir d’achat des Ivoiriens, le gouvernement ivoirien a décidé d’œuvrer au retour du prix du ciment à son niveau habituel. Ainsi, pour faire face à la situation conjoncturelle actuelle et faire baisser la tension sur les prix, les autorités ivoiriennes ont décidé de mener une opération d’urgence d’importation de 150 000 tonnes de ciment. Cette importation sera effectuée par les cimentiers en activité, sur la période allant d’avril à juillet 2017. C’est la substance de la conférence de presse co-animée par les ministres Jean-Claude Brou en charge de l’Industrie et des mines et Souleymane Diarrassouba du Commerce, de l’artisanat et des PME, ce lundi 24 avril, au cabinet du dernier cité, à Abidjan-Plateau.

À en croire les conférenciers, cette importation sera effectuée par les cimentiers en activité, sur la période allant de mai à juillet 2017 selon le chronogramme suivant dès fin mai 2017, ce sont 61 000 tonnes dont 36 000 tonnes entre le 12 et le 16 mai 2017 et 25 000 tonnes le 25 mai 2017. En ce qui concerne les autres mois d’importations le ministre Souleymane Diarrassouba a rassuré le public que fin juin 64 000 tonnes seront au bord de la lagune ébrié et la dernière vague sera prévue pour fin juillet avec 25 000 tonnes.

” Des dispositions ont été prises au niveau portuaire pour faciliter l’opération d’importation.

Par ailleurs, le Gouvernement œuvre à faire en sorte que cette situation ne se répète plus ’’ a-t-il rassuré. Il a fait savoir que d’importants projets de constructions de cimenteries sont en cours de réalisation et devraient permettre d’accroître, de manière significative, la capacité de production de ciment en Côte d’Ivoire et couvrir ainsi la demande en ciment les mois à venir.

Interpellant certains revendeurs qui font preuve de mauvaise foi par l’augmentation abusive des prix, le ministre a déclaré les services de surveillance du marché du Ministère du Commerce vont intensifier les contrôles sur l’ensemble de la chaîne de distribution afin de rechercher, identifier et sanctionner toutes pratiques de nature à créer et/ou entretenir la spéculation à la hausse du prix du ciment.

Abidjan.net

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE