Interview…Imam Bachir Ouattara (commissaire du hadj)‘‘Déjà à trois semaines du démarrage, nous sommes à 2553 consultations’’

0
91

Après le lancement officiel du hadj 2017, les processus d’inscriptions ont démarré le lendemain pour s’achever le 26 mai prochain. L’imam bachir Ouattara reconduit pour un second mandat à la tête du commissariat du hadj dresse le bilan des activités à mi-parcours.

A toute fin utile, veuillez présenter le commissariat du hadj et ses objectifs

Le commissariat du hadj, Organisme sous tutelle du Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité à travers la Direction Générale des Cultes, chargé des opérations du pèlerinage musulman en Côte d’Ivoire dont le siège social est sis à ABIDJAN COCODY DANGA. Le Commissariat a un rôle de Coordination de tout le processus d’organisation du Hadj sous la supervision du comité de surveillance. Dans l’accomplissement de sa mission, le Commissariat du hadj s’appuie sur les Services d’Appui, les Commissions Techniques et les Groupes d’Encadrement de Proximité.
Peut-on faire à ce jour un point partiel de l’évolution des préparatifs de l’édition 2017 ?

Les préparatifs de l’édition 2017 se déroulent bien. Actuellement, on note une affluence sur les différents sites de préconsultations. A ce jour nous sommes à 2553 personnes consultées pour 1815 certificats d’aptitudes délivrés contre 1209 consultations et 711 certificats d’aptitude à la même période l’année dernière soit 3 semaines après les débuts des opérations d’inscription. C’est le même constat au niveau des différentes trésoreries. C’est dire tout simplement aux futurs pèlerins de ne pas attendre. Si le quota des 4200 pèlerins est atteint, immédiatement nous arrêtons les inscriptions en mettant fin à tout processus pour l’édition du Hadj 2017 au compte du contingent étatique.
Est-ce qu’on peut affirmer qu’il n’y a pas d’innovation majeure cette année dans l’organisation du hadj ?

Cette année, il a été décidé le paiement des coûts du mouton, de la ziara de Médine et de l’eau de zamzam depuis Abidjan. Chaque candidat doit prévoir 76.000 f Cfa pour le mouton, 200 fCfA pour l’eau de zamzam et 3500 f Cfa pour la ziara de Médine différente de la ziara de la Mecque. Au moment opportun, nous indiquerons aux futurs pèlerins, les lieux de paiement de ces coûts.
Avant d’accomplir le hadj, chaque candidat doit se soumettre à certaines exigences pour l’obtention d’un reçu d’inscription. Quels sont les étapes à franchir selon la chronologie ?

Juste après la date du lancement officiel du Hadj 2017 le 20 mars dernier, les consultations médicales pré-pèlerinages ont démarré le lendemain 21 mars. Pour obtenir le reçu d’inscription pour le Hadj, il faut observer l’étape de la consultation médicale pour obtenir le certificat médical d’aptitude pour l’édition du Hadj en cours. Le candidat va joindre à ce papier, la photocopie de sa carte d’identité, les huit photos d’identité à fond blanc et le carnet de vaccination avant d’aller payer les 2 millions de francs Cfa dans les trésoreries indiquées. Je tiens à préciser que les visites médicales pré-pèlerinages ont commencé le 21 mars pour s’achever le 19 mai prochain. Les paiements ont débuté le 27 mars et prendront fin le 26 mai 2017.
Quelques jours après le lancement officiel du hadj 2017, le processus des inscriptions ont effectivement démarré dans les centres médicaux ciblés à cet effet. En tant que responsable des opérations accréditées par l’Etat de côte d’Ivoire, comment se déroulent les inscriptions pour l’obtention du certificat d’aptitude sur l’étendue du territoire national ?

Les informations reçues de la commission médicale, montrent qu’il y a un engouement au niveau des candidats au Hadj cette année. A trois semaines des activités, c’est-à-dire le vendredi dernier, il y a eu 2553 consultations contre 1209 l’an dernier. Le nombre de certificat médical d’aptitude délivré est de 1815 dans la même semaine contre 711 l’année précédente. Ces chiffres démontrent la mobilisation pendant la période des inscriptions pour le Hadj. Au niveau des paiements, il y a aussi un engouement selon la direction générale des cultes.
concernant toujours la phase des inscriptions, après la visite médicale pré-pèlerinage, c’est l’étape du paiement des coûts du hadj à hauteur de 2 millions de francs cfa dans les trésoreries indiquées dont le délai de rigueur est fixé au 26 mai prochain. est-ce que le paiement se fait par chèque ou en espèce ? Il est conseillé aux futurs pèlerins de payer la somme de 2 millions en espèce. C’est une réalité qui s’impose à tous. Cipossible, il faut prévoir les billets de 5.000 f Cfa et 10.000 f Cfa pour faciliter la tâche à celui ou celle qui les reçoit au guichet de paiement.
En l’état actuel de l’évolution de votre processus organisationnel, sur quoi pourriez-vous insister ?

Au vu des chiffres que je vous ai donnés plus haut, on note aisément qu’il y a un réel engouement certes au-delà de nos prévisions initiales. Si cette tendance des inscriptions est maintenue, il est probable que le quota de 4200 places réservé au contingent étatique soit atteint avant la date limite du 26 mai 2017, préalablement indiqué. Ce qui obligerait le Commissariat à arrêter, sans préavis, les inscriptions. Aussi, le Commissariat exhorte-t-il tous les candidats au hadj non n’ayant pas encore entamé le processus d’inscription ou ceux qui sont détenteurs de certificats médicaux d’aptitude mais non encore inscrits, à s’acquitter au plus vite de leurs formalités d’inscription pour éviter toute surprise désagréable.

Pour toutes informations complémentaires, comment vous joindre ?

Pour toute information, vous pouvez saisir le commissariat à travers son Centre d’Appel :   46 22 42 22/40 58 51 58/78 45 21 45.

Les séances de formation des futurs pèlerins se poursuivront après les inscriptions. Quel est votre adresse à l’endroit des candidats ?

Je demande aux candidats au Hadj de participer massivement à la formation. C’est pour leur bien. Car, il est important de maîtriser une activité qu’on compte faire. Les saoudiens nous demandent de bien former nos pèlerins. Si les pèlerins sont bien formés, leur pays aura une bonne note. Lorsque les pèlerins bien formés sont bien encadrés, le pays n’a pas de difficultés majeures. Le Prophète (saw) nous demande d’apprendre du berceau jusqu’à la tombe. Le Hadj s’apprend avant de se pratiquer. C’est l’occasion pour moi d’inviter les parents à ne pas cacher le pèlerinage de leur frère ou sœur. Si un futur pèlerin est à Cocody, il peut aller suivre les cours dans un autre quartier à défaut du sien. Je demande avec insistance que tous les candidats participent à la formation.
Avez-vous un appel à lancer ?

Qu’Allah facilite le Hadj à tout musulman. Je demande aux futurs pèlerins qui ont déjà obtenu leur certificat d’aptitude de ne pas attendre pour le paiement. Qu’ils passent vite à l’acte. Aux futurs pèlerins, je leur demande également de prendre des dispositions pour assister à toutes les formations. Car un pèlerin formé avant le Hadj est une réussite pour lui-même et pour les encadreurs.

Par Koulibaly Y Khayder

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE