Sourate Al Fatiha est la première sourate du Saint Coran et que nous récitons à chaque prière.
Sourate Al Fatiha est décrite par le Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) comme étant la Sourate la plus grande du Saint Coran, de part sa valeur et son importance.

Elle contient un refuge auprès d’Allah (soubhanou wa ta’ala) et lorsque l’on récite la Fatiha, il est important de savoir qu’Allah ‘Azzawajel nous répond. La traduction en français permet d’éclairer sur la valeur inégalée de cette sourate qui veut dire littéralement « l’ouverture »:
« Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Maître du Jour de la rétribution. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. Guide-nous dans le droit chemin, Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »

En effet, selon un hadith rapporté par Muslim, Abu Hurayrah (radhi Allahu ’anhu) a dit : j’ai entendu le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) dire :
«  Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit :

“J’ai séparé la ‘prière’ entre Moi et Mon serviteur en deux parties, et Mon serviteur recevra ce qu’il a demandé.”

Lorsque le serviteur dit :
« Al-hamdulillahi rabbi l’alamin » (Louange à Allah, Seigneur des Mondes) » Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : « Mon serviteur M’a loué ».

Et quand il dit :
« Ar-rahmanir- rahim » (Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux), Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : Mon serviteur M’a exalté.

Et lorsqu’il dit :
Maliki Yawmid- Din » (Maître du Jour Dernier), Allah (subhanahu wa ta’ala) dit : Mon serviteur M’a glorifié – et en une occasion Il dit :
Mon serviteur s’est soumis à Ma puissance.

Et Lorsqu’il dit :
« Iyyaka na’budu wa iyyaka nasta’in » (C’est Toi (seul) que nous adorons et c’est Toi (seul) dont nous implorons le secours), Il dit : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé ».

Et lorsqu’il dit :
« Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la d-dallin » (guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés, Allah dit : Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé.  »

ajib.fr

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE