La nourriture et les vêtements des habitants du Paradis

0
328

Nous savons que les aliments et le matériel existant au Paradis sont incomparables à ceux que l’on connaît ici-bas. Mais savons-nous à quel point cette différence est impressionnante ? Il nous est impossible de saisir la splendeur du matériel du Paradis et la perfection de ses aliments. Cependant, nous pouvons évoquer les paroles d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) afin de constater que ces éléments dépassent notre imagination.

Nous nous baserons sur les ouvrages respectifs d’Ibn Qayyim al-Jawziyya et d’Ibn Kathir (qu’Allah leur fasse miséricorde) intitulés « Le Paradis » et « Les délices du Paradis ». Nous nous intéresserons aux fruits du Paradis et à leurs différences par rapport aux fruits de la vie terrestre, puis nous nous arrêterons sur la nourriture et les boissons des habitants du Paradis avant de nous pencher sur leurs vêtements, leurs parures, leurs tapis et leurs lits incha Allah.

Les fruits du Paradis

Nous savons qu’il existe des fruits au Paradis car Allah l’a affirmé dans Le Saint Coran : {Ils contiennent des fruits, des palmiers, et des grenadiers.} (Sourate 55 : Verset 68). Il dit également : {Ils contiennent deux espèces de chaque fruit.} (Sourate55 : Verset 52). Ainsi, de nombreux versets évoquent la présence de fruits au Paradis. Cela est unanimement admis car présent dans les paroles de notre Seigneur.

Les fruits du Paradis diffèrent des fruits d’ici-bas sur plusieurs points. Les fruits de l’au-delà sont disponibles continuellement alors que les fruits terrestres sont cultivés selon les saisons. En ce sens, Allah dit : {Ils seront parmi des lotus sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue près d’une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés.} (Sourate 56 : Versets 27-34). « C’est-à-dire qui ne disparaissent pas pendant certaines périodes ; mais qu’on trouve à toutes les saisons », explique Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde). Puis, il ajoute : « Ce n’est pas comme dans la vie d’ici-bas où les fruits apparaissent à certaines saisons et ne se trouvent pas à d’autres, où les arbres se couvrent de feuilles pendant un certain temps pour s’en débarrasser pendant un autre. » Ainsi, les fruits du Paradis seront présents sans interruption.

Par ailleurs, les fruits du Paradis sont différents de ceux d’ici-bas car ils sont accessibles à tous. En effet, même lorsqu’ils se trouvent en haut d’un arbre, ces fruit s’offrent aux habitants du Paradis. Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) souligne que Moujahed a dit : « Celui qui désirera manger de ces fruits debout, assis ou allongé, ne sera pas dérangé, les fruits s’offriront à lui sous un simple ordre de sa part. » Cela est confirmé par l’éminent savant ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui dit : « Les fruits, au Paradis, ne sont pas interdits à celui qui les désire : point de voile, point d’empêchement. Pour celui qui les désire, ils sont faciles d’accès, tout près. Même quand l’un d’eux se trouve en haut de l’arbre et que quelqu’un le désire, ce fruit s’approche de lui, se penche vers lui et se soumet à lui. » Qu’Allah nous compte parmi ces habitants, amine.

Enfin, les fruits du Paradis se différencient des fruits que l’on connaît par leur goût, leur qualité et leur abondance. En ce sens, ibn ‘Abbas a dit : « Les fruits du Paradis sont identiques aux gourdes, plus blancs que le lait, plus doux que le miel, plus tendres que le beurre et sans aucun pépin. » De même, Jaber a dit : « Alors que nous étions au cours de l’Office du Dohr, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) s’est avancé et nous l’avons suivi, puis il a fait le geste de cueillir quelque chose, ensuite il recula. Une fois la prière terminée, Oubey ibn Kaâb lui dit : « Ô Prophète de Dieu, tu as fait un geste que tu n’as jamais fait auparavant ! » Il répondit : « Le Paradis me fut offert et tout ce qu’il comporte de merveilleux. J’ai cueilli une grappe de raisin pour vous l’offrir, mais je fus empêché de la ramener. Si je l’avais ramenée, vous auriez pu manger, vous et tous ceux du ciel et de la terre sans pouvoir en venir à bout. » »

La nourriture et les boissons des habitants du Paradis

Les habitants du Paradis mangeront et boiront mais ces aliments se transformeront en émanation de musc incha Allah. En effet, dans le sahih Muslim, Jaber dit que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les habitants du Paradis mangeront et boiront. Ils ne vomiront pas, n’urineront pas et ne feront pas leurs besoins. Leur nourriture se transformera en émanation de musc. Leur respiration est louange à Allah et Takbir. »

Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) affirme : « Il existe du pain, de la viande, des fruits, des douceurs et différentes sortes de boissons comme l’eau, le lait et le vin. Ce qui existe au Paradis n’a aucune comparaison avec les choses terrestres du même nom. Les adjectifs qualifiant les noms sont littéralement différents de ce que l’être humain connaît. Où peut se faire rôtir la viande alors qu’au Paradis le feu n’existe pas ? Il y a deux sortes de réponse à cela. La première : c’est par la volonté de Dieu. La deuxième : elle se rôtit au Paradis avec des conditions que Dieu a formulées. La viande mûrit comme les fruits et la nourriture. Il est aussi possible que le feu existe, mais ne crée aucun dommage. Allah (glorifié soit-Il) seul est Savant ! » Ainsi, il existe des boissons et de la nourriture au Paradis qui portent les mêmes noms que ceux que nous connaissons mais leur qualité et leur nature sont totalement différentes.

Les vêtements, parures, tapis et lits des gens du Paradis

Les habitants du Paradis seront vêtus de vert incha Allah. Leurs vêtements seront faits de soie et ils porteront des bracelets en or ou en argent. Cela a été relaté dans les paroles d’Allah. En effet, Il dit : {Dieu introduit ceux qui ont cru et fait les bonnes œuvres dans des jardins sous lesquels coulent les rivières. Ils y sont parés avec des bracelets d’or et des perles et leurs vêtements sont de soie.} (Sourate 22 : Verset 23). Il dit également : {Ils portent des vêtements verts de satin et de brocart. On les a parés avec des bracelets d’argent et leur Seigneur les a abreuvés d’une boisson toute pure.} (Sourate 76 : Verset 21).

De plus, les hommes porteront des couronnes comme les rois et seront maquillés. En ce sens, Abu Hurayra rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit concernant les parures des habitants du Paradis : « Les bracelets d’or et d’argent parsemés de perles et d’émeraudes. L’homme portera une couronne comme celle des rois, dans une jeunesse éclatante et bien maquillé. » Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute qu’ « au Paradis, les hommes parés seront plus beaux que les femmes. »

Par ailleurs, les tapis et les lits du Paradis sont décrits par Allah comme étant d’une immense beauté. En effet, Il dit : {Ils sont accoudés sur des lits dont les doublures en soie épaisse et les fruits des deux jardins se balancent à portée de leurs mains.} (Sourate 55 : Verset 54). Il dit également : {Ils sont accoudés sur des draps verts et sur des tapis d’une somptueuse beauté.} (Sourate 55 : Verset 76). Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) commente ces versets de la manière suivante : « [Allah] décrit les lits avec des doublures de satin. Si leur doublure est très belle, que sera leur face ? ».

Qu’Allah nous pardonne et nous permettre d’accéder au Paradis. Puisse-t-Il nous offrir le privilège d’en goûter ses boissons et ses fruits.

Par Oum Ayoub

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE