Attentat de Londres : Des femmes musulmanes forment une grande chaîne humaine sur le pont de Westminster

0
336
A group of women, some with their daughters, link hands on Westminster bridge in central London in an act of solidarity organised by Women's March London to pay tribute to the victims of the Westminster attack, Sunday March 26, 2017. (John Stillwell/PA via AP)/TH802/17085569005640/UNITED KINGDOM OUT NO SALES NO ARCHIVE PHOTOGRAPH CANNOT BE STORED OR USED FOR MORE THAN 14 DAYS AFTER THE DAY OF TRANSMISSION/1703271313

Alors que Londres tente de panser ses plaies, sur le pont en berne de Westminster, des femmes musulmanes ont formé dimanche une grande et belle chaîne humaine en hommage aux victimes innocentes fauchées, quatre jours auparavant, par la course meurtrière de la voiture lancée sur la foule par Khalid Masood.

Au moment où Big Ben sonnait 16 heures, ces citoyennes britanniques voilées se sont inclinées devant la mémoire des disparus, tout en se dressant, main dans la main, contre le terrorisme aveugle, unies par un même puissant sentiment de révolte face à l’innommable, et de résistance à la division et à la peur.

Sur le pont emblématique de la cité phare du royaume devenu lieu de douleur, elles sont apparues revêtues de la couleur bleu, symbole de la paix pour la royauté et pour l’Europe, et ont été rejointes par des concitoyennes non musulmanes, très touchées par leur démarche, qui ont serré les rangs à leurs côtés, au-dessus de la Tamise.

« Quand une attaque a lieu a Londres, c’est une attaque contre moi », a insisté Sarah Waseem, 57 ans, avant de renchérir : « Contre nous tous. L’islam condamne toute sorte de violence. » Un peu plus loin, Afriha Khan, 40 ans, a confié avec émotion : « Le sentiment de ce qui s’est passé ici mercredi est très fort. Nous avons pensé à tous les gens ordinaires qui étaient là et ont été fauchés, debout comme nous, c’était très émouvant ».

 

oumma.com

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE