Allâhumma inna (citer le nom) fî dhimmatika wa habli jiwârika. Fa-qihi min fitnati-l-qabri wa cadhâbi n-nâri. Wa anta ahlu-l-wafâ’i wa-l-hhaqqi. Fa-ghfir lahu wa rhamhu, innaka anta-l-ghafûru r-rahîm.

« Ô Seigneur ! Untel fils d’untel est sous Ta protection et à l’abri de Ton voisinage (compagnie). Préserve-le donc de la tentation de la tombe et du châtiment de l’enfer. Ô Toi digne de loyauté et de raison, pardonne-lui et accorde-lui Ta miséricorde car c’est Toi le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE