Le Gouvernement Ivoirien, représenté par les Ministres Thierry Tanoh, Adama Koné et Abdourahmane Cissé et le Groupe ENI, représenté par le Vice Président pour la région Afrique subsaharienne, ont signé ce Mercredi 22 Mars, au Cabinet du Ministère de l’Energie, du Pétrole et des Energies Renouvelables, un accord portant sur l’exploitation et la production de produits pétroliers à travers la signature de deux nouveaux Contrats de Partage de Production (CPP) sur les blocs CI-101 et CI-205. Ces signatures interviennent suite à la manifestation d’intérêt introduite par la société pétrolière ENI et après plusieurs séances de négociation et permettront à la Côte d’Ivoire d’acquérir à court terme du boni de 4 Millions de dollar soit 2 Milliards de FCFA.

« Les blocs CI-101 (1.565 km2) et CI-205 (1.271 km2), dont les CPP sont signés ce jour, sont situés en eaux peu profondes à profondes (200 m à 2.000 m de profondeur d’eau) au large d’Abidjan pour le bloc CI-101, et profondes (2.000 m à 3.000 m de profondeur d’eau) au large de Jacqueville pour le bloc CI-205 » a indiqué le directeur général par intérim des Hydrocarbures, Nandjui Danho Pierre avant de préciser que pour les premières périodes d’exploration des blocs CI-101 et CI-205 qui durent chacune trois (3) ans et six (6) mois, ENI réalisera une acquisition sismique 3D et un forage d’exploration, pour un montant d’investissement minimum de vingt millions de dollars (20 000 000 USD) sur chaque bloc.

A travers la signature de ces deux (2) nouveaux CPP, ENI affirme sa confiance pour le potentiel pétrolier de la Côte d’Ivoire et marque sa volonté d’y contribuer de manière active à l’exploration et la production pétrolières, en dépit d’un contexte affecté par des niveaux bas des cours du pétrole. Sur chacun des blocs CI-101 et CI-205, le consortium est composé d’Eni (90%, opérateur) et de PETROCI (10%).

Le groupe ENI, ex-AGIP, (Ente Nazionale Idrocarburi pour Société nationale italienne des hydrocarbures), est une compagnie pétrolière internationale créée en 1953. Elle explore et exploite des gisements de pétrole et de gaz naturel dans 42 pays, notamment en Italie, en mer du Nord, en mer Caspienne, en Afrique, aux États-Unis, en Amérique latine, en Australie, au Moyen et Extrême Orient. Elle est très présente en Afrique subsaharienne et en Afrique du Nord, notamment en Egypte où un gisement de gaz de classe mondiale (gisement Zohr) a été découvert avec des réserves de 850 milliards de mètres cubes et dont la production est attendue en 2017. En Côte d’Ivoire, le groupe a fait son entrée en 2015 dans le bloc CI-100, en tant que nouveau partenaire de l’opérateur TOTAL E&P, avec une participation de 30%. Dans le cadre du consortium du bloc CI-100, ENI apporte son expertise et son expérience dans ce type d’environnement pétrolier.

MIA

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE