Comment concilier activité professionnelle et pratique religieuse ? Cette question est l’un des grands dilemmes du musulman vivant en France et plus généralement en Occident.
Partagé entre peur d’être jugé « hors la loi » et la frustration de ne pas pouvoir pratiquer sa religion de la manière la plus rigoureuse, il est néanmoins possible pour le musulman d’allier travail et religion.

Tout d’abord, il est possible de prier au travail en utilisant le temps de pause légal (sans le dépasser). Il y a de multitudes d’endroits pour prier au travail: dans son bureau fermé à clef, un local, un coin d’escalier, une salle d’archive ou à l’abri des regards.
Si une mosquée est à proximité vous pouvez aussi vous y rendre afin d’effectuer cette obligation. Vous pouvez aussi chercher un commerçant musulman et lui demander de vous prêter une pièce pour prier. « Malheur à ceux qui prient, tout en négligeant leur prière, qui sont plein d’ostentation… » (Sourate 107 Versets 4-6).
« La prière demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés.» (Sourate 4 Verset 103).
«…Et qui sont réguliers dans leurs prières, ceux-là seront honorés dans les Jardins. » (Sourate 70 Versets 34-35).

Bien entendu, cette contrainte de lieu ne doit pas encourager le croyant à abandonner son travail pour se consacrer à sa seule prière. Allah (subhanou wa ta’ala) considère la prière comme une preuve d’adoration qui permet d’élever notre communauté dans la société. Allah a mis entre nos mains d’innombrables moyens pour effectuer nos prières, et ce, quelque soit le temps ou le lieu.
Ainsi, la prière du voyageur est l’une des facilités qu’Allah (subhanou wa ta’ala) nous a offert afin de ne jamais délaisser nos responsabilités religieuses. D’autre part, si le prieur n’a aucun moyen pour effectuer ses ablutions avec de l’eau, il peut pratiquer le Tayammun ou « ablutions sèches ». Allah (subhanou wa ta’ala) a dit: « Si vous êtes malades ou en voyage, si vous venez de satisfaire un besoin naturel ou d’avoir touché une femme et que vous ne trouviez pas d’eau, avisez de la terre propre et pure et essuyez-vous en le visage et les mains, Dieu est Indulgent et Miséricordieux ». (Sourate 4 Verset 43).

Le Messager d’Allah Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Toute la terre m’a été donnée comme mosquée et son sable un moyen de purification pour ma nation et moi, tout homme de ma nation peut prier partout où l’heure de la prière lui survient, il a le moyen de purification. » [Rapporté par Ahmad].
Pour effectuer les ablutions sèches, le croyant doit dire « Bismillah », effleurer les deux mains par la terre pure, passer ses deux mains sur le visage et ses mains jusqu’aux poignets . Il peut utiliser de la terre et tout ce qui est tiré de la terre comme le sable, la pierre, et le gypse (pierre de plâtre).
D’un point de vue légal, si dans le service public la neutralité religieuse s’impose, ce n’est pas le cas dans le secteur privé. Cependant, il est important de se pencher sur le règlement intérieur de l’entreprise pour connaître vos droits et vos devoirs au sein de votre lieu de travail.

L’Islam nous inculque que pour plaire à Allah (subhanou wa ta’ala), il faut se battre dans tous les domaines quotidiens…et chaque solution trouvée pour pratiquer avec sincérité ou raffermir sa foi est une nouvelle porte qui s’ouvre pour atteindre le Paradis in sha Allah.

ajib.fr

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE