Le père célébrant, l’abbé Bosman, a invité les fidèles de la paroisse Saint-Pierre d’Anoumabo à abandonner le péché pour se tourner véritablement vers Dieu.

L’Église catholique célèbre ce 1er mars 2017, le mercredi des cendres qui marque le début du carême chrétien. « Convertissez-vous et croyez en l’Évangile ». Tels sont les mots prononcés par les prêtres avant de marquer du signe de la croix le front de tous les fidèles catholiques.

A travers les textes tirés du livre de Joël, de Corinthiens et de l’Évangile de Mathieu, les chrétiens ont été exhortés à la conversion durant ces 40 jours de pénitence.

Le père célébrant, l’abbé Bosman, a invité les fidèles de la paroisse Saint-Pierre d’Anoumabo à abandonner le péché pour se tourner véritablement vers Dieu. Il leur a aussi demandé de mettre ce temps à profit en faisant l’aumône, la prière, etc.

« Le carême, c’est un temps de préparation à Pâques », a indiqué le père Ekanza. Selon lui, à l’image du peuple Hébreux qui a traversé le désert pour aller en terre sainte, les chrétiens sont appelés à faire cette même traversée vers Pâques. « Pâques qui est notre libération, Pâques qui est le don de la vie en Dieu », insiste-t-il.

Le père Ekanza a demandé aux chrétiens de ne pas seulement se priver de nourriture mais, de ce qui compte, car, dit-il, le carême c’est aussi un temps de pénitence, de partage.

Marie-Ange AKPA

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE