L’Islam nous prescrit d’avoir une bonne conduite dans n’importe quelle circonstance, sans condition de temps ni de lieu. Cependant, dans notre belle religion, parmi les douze mois de l’année lunaire, il y a plusieurs mois appelés les « 4 mois sacrés »: 1) Mouharram (1er mois du calendrier), 2) Rajab (7ème mois de l’année hégirienne) 3) Dhoul qi’dah (11ème mois de l’année hégirienne) 4) Dhoul hijja, (12ème mois de l’année hégirienne).
D’après Abou Bakar, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Le temps a repris son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre :l’année compte douze mois dont quatre mois sacrés; les trois se succèdent et ont pour nom Dhoul-Qa’ada, Dhoul Hidjdja et Muharram et le quatrième Rajab intercalé entre Djoumadaa et Chabaane. » (2958- Sahih Al Bukhari).

Lors de ces quatre mois sacrés, le jeûne, les actions vertueuses et méritoires sont recommandés.

1) Mouharram

Le 1er jour du mois de Muharram correspond au nouvel an islamique / 1er jour de l’Hégire (ce jour a coïncidé avec le 16 juillet 622 de l’ère chrétienne). Le nouvel an islamique célèbre le départ (l’émigration, la Hijra) de Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) de la Mecque pour Médine, en 622.
Le 10ème jour du mois de Muharram dit le jour de ‘âshûrâ, évoque plusieurs événements historiques : – le jour où Nouh (‘alayhi salam) fut sauvé avec les croyants du déluge – le jour où Allah donna la victoire à Moussa (‘alayhi salam) et aux fils d’Israël sur Pharaon et ses hommes. C’est un jour où le jeûne est méritoire. Il est très apprécié et préférable de se montrer généreux envers les gens de sa maison ce jour là. Il est méritoire aussi de jeûner le 9 Muharram (de le jeûner en plus du 10 Muharram pour se distinguer des Juifs entre autre).

2) Rajab

La Nuit du 27 du mois sacré de Rajab correspond selon certains à l’événement miraculeux de Al-isrâ’, le voyage nocturne du Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam), qui l’a conduit de la Mecque à Jérusalem ; il coïncide également avec l’évènement Al-mirâj, l’ascension du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) jusqu’au « Lotus de la limite » (Sidrat Al-Muntahâ). Le mois de Rajab faisant partie des mois sacrés, le jeûne y est recommandé en vertu du hadith d’Al-Bâhilî à qui le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit : « Jeûne et mange pendant les mois sacrés. » Abu Dawûd. Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) recommandait le jeûne de trois jours de chaque mois, comme cela est rapporté dans les deux Sahîh ; aussi, jeûner quelques jours pendant le mois de Rajab est recommandé en vertu de ces hadiths généraux.

3) Dhu al qidah

Le mois de Dhu al qidah est le premier mois sacré invoqué dans le livre Saint.

4) Dhu-l-hijja

C’est l’un des mois du grand pèlerinage (hajj) à la Mecque. Les 10 premiers jours de ce mois sacré sont les jours où les actes sont les plus récompensés, Allah (subhannou wa ta’ala) a même juré dans le Coran (sourate Al-fajr) par ces 10 nuits. Ibn Abbâs rapporte que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c’est-à-dire qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). » [Rapporté par Al-Boukhari].
Parmi ces 10 jours, le 9ème jour du mois de Dhu-l-hijja : c’est le jour de la station de Arafât : le pilier le plus important du grand pèlerinage. Il est très méritoire de jeûner ce jour (pour les non pèlerins). Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Je compte sur Allah pour que le jeûne observé le jour d’Arafa expie les péchés commis pendant l’année précédente et l’année suivante et pour que le jeûne du jour d’Ashoura expie les péchés commis pendant l’année précédente. » [Mouslim (1162)].
Le 10ème jour du mois de Dhu-l-hijja a aussi une grande importance puisqu’ il correspond à l’Aid al-Adha ( la fête du sacrifice). Cette grande fête est célébrée dans tout le monde musulman et indique la fin du pèlerinage à la Mecque. Il est recommandé pendant ce jour de fête et les deux jours qui le suivent de multiplier les invocations (dire « Allahu akbar » par exemple). Les dix premiers jours du mois sacré de Dhu-l-Hijja sont bénis et il convient de faire pendant ces jours plus d’actes méritoires et d’invocations. Cependant, il est interdit de jeûner le jour de l’Aid al-Adhâ et les deux jours qui le suivent. Le mois de Ramadan ne fait pas partie des 4 mois sacrés car il est considéré comme un mois Béni pour tous les bienfaits qu’Allah (subhannou wa ta’ala) y a placé.
Ibn al-Qayyim dit :« La comparaison des choses créées par Allah amène à préférer le (mois de) Ramadan à tous les autres mois et ses dix dernières nuits à toutes les autres ». Pour illustrer l’exception du mois de Ramadan, on peut citer les bienfaits de la nuit d’Al Qadr: « Nous l’ avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’ Al-Qadr. -Et qui te dira ce qu’ est la nuit d’ Al-Qadr ? -La nuit d’ Al-Qadr est meilleure que mille mois. -Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’ Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. – Elle est paix et salut jusqu’à l’ apparition de l’ aube. » (Coran, 97: 1-5).

Connaissiez-vous les mois sacrés avant aujourd’hui?

AJIB.FR

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE