Marine Le Pen refuse de se voiler pour rencontrer le mufti de la République

0
353

La présidente du Front national et candidate à l’élection présidentielle française, Marine Le Pen, en déplacement à Beyrouth depuis dimanche soir, n’a pas rencontré mardi le mufti de la République, cheikh Abdellatif Deriane, après avoir refusé de se voiler, rapportent l’Agence nationale d’information (Ani, officielle) et l’AFP.

A l’arrivée de Mme Le Pen pour rencontrer le cheikh Deriane à Dar el-Fatwa à Aïcha Bakkar mardi matin, il lui a été tendu un voile.

« La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence, par conséquent je n’ai aucune raison de… Mais ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas », a dit Mme Le Pen, qui est repartie aussitôt.

Ahmad al-Tayyeb, le cheikh d’al-Azhar, l’une des plus prestigieuses institutions de l’islam sunnite basée en Égypte, avait fait part à la présidente du parti français d’extrême droite de ses « sérieuses réserves » concernant ses « positions hostiles à l’islam », en la recevant au Caire le 28 mai 2015.

« La demande du mufti Deriane lui avait été transmise hier et elle avait fait savoir qu’elle ne le ferait pas. L’invitation n’avait pas été annulée et Mme Le Pen s’est rendue à la rencontre », a-t-on précisé dans l’entourage de la présidente du FN.

L’Orient Le Jour

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE