International Association of Athletics Federations (IAAF) President Sebastian Coe looks on during a press conference following the 208th IAAF Council meeting on February 6, 2017 in Monaco. / AFP PHOTO / VALERY HACHE

Après les Jeux olympiques de Rio (Brésil) en 2016, la Russie, bannie pour dopage institutionnalisé depuis novembre 2015, sera aussi privée des Mondiaux d’athlétisme de Londres (Royaume-Uni) en août 2017, a annoncé jeudi le Norvégien Rune Andersen, président de la Task Force, la structure mise en place par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Cependant, les meilleurs athlètes du pays dont plusieurs champions du monde, peuvent encore espérer participer à ces championnats sous drapeau neutre. La Fédération russe a dévoilé le 1er février, les noms des 31 athlètes qui ont postulé à ce statut.

M. Andersen a d’ailleurs précisé que s’ils répondaient aux exigences requises, ces athlètes pourraient participer aux championnats d’Europe d’athlétisme en salle de Belgrade (Serbie), au début du mois de mars.

La Russie ne pourrait pas réintégrer, en tant que pays, la famille de l’athlétisme avant au moins novembre 2017, après les Mondiaux donc.

AIP

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE