L’obligation de l’enterrement

Comme le mentionne Allah (subhannou wa ta’ala) dans notre Saint- Coran, l’enterrement du mort est une obligation: «N’avons-Nous pas fait de la terre un endroit les contenant tous, les vivants ainsi que les morts?» [Sourate 77 – Verset 25 et 26].

Les règles respecter

Néanmoins, de nombreuses règles régissent l’accomplissement du rite funéraire. Tout d’abord, l’enterrement peut se faire de jour comme de nuit à condition de ne pas négliger les droits du défunt ou de faire l’impasse sur la prière destinée au mort. Muslim a rapporté que le Prophète (sallAllahou’alayhi wa salam) avait prononcé un sermon au cours duquel il rappelait le cas d’un homme parmi ses compagnons qu’on avait enseveli dans un linceul médiocre et enterré la nuit.
Alors, il a déconseillé d’enterrer les morts pendant la nuit sauf en cas de nécessité: «N’enterrez pas vos morts la nuit si vous n’y êtes pas obligés.» [rapporté par Ibn Majah d’après Jabir Ibn Hayyan].

De plus, le Messager d’Allah (ssallAllahou’alayhi wa salam) déconseillait de procéder à la prière ou à l’enterrement de nos morts à trois moments de la journée : au lever du soleil, à midi, et au coucher du soleil.
L’objectif de l’enterrement est d’ensevelir le corps pour éviter que des animaux atteignent le corps ou que des émanations malodorantes ne se répandent dans l’air. L’Islam exige qu’un corps soit lavé, rituellement, avant l’inhumation.
D’autre part, selon le rite, la position du mort doit être en direction de la Mecque en orientant la tombe perpendiculairement à la direction de la Kaaba.

Aussi, Al Imâm Abû Bakr Al Bayhaqî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) rapporta que l’Imâm Al ‘Alâ° Ibn Al Lajlâj (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Mon père, Al Lajlâl Abû Khâlid, m’a dit : « Ô mon fils ! Lorsque je mourrai, mets-moi dans la tombe et dit : « Au Nom d’Allâh, selon la tradition de Son Messager. » Ensuite, replaces doucement la terre sur ma tombe. Puis, lis les premiers et les derniers versets de la Sourate Al Baqarah auprès de la tête, car j’ai entendu le Messager d’Allâh (que La Grâce et La Paix d’Allâh soient sur lui) recommander cela. ». »

Il est aussi réprouvé d’habiller le mort (avec une robe, un pantalon etc) et également de déposer des objets (bijoux, coussin sous sa tête etc) dans la tombe du défunt. Mais il est recommandé de lancer trois poignées de sable de terre dans la tombe du côté de la tête du défunt selon ce que Ibn Mâja a rapporté: «Le Prophète a fait la prière pour un mort puis il s’approcha de la tombe et lança trois poignées du côté de sa tête ». Enfin, il est louable d’invoquer le pardon divin pour le mort après son inhumation: « Invoquez Dieu pour qu’Il accorde le pardon et de l’assurance à votre frère, car il est en train de subir l’interrogatoire.» [Rapporté par Abu Dâwûd, Hâkim et Bazzâr ont rapporté ce hadith, Hâkim l’a authentifié. Bazzâr a dit: il n’est rapporté d’après le Prophète Mohammed (salla alayhi wa salam) que sous cette forme].

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE