Selon un nouveau bilan fait par le gouvernement ivoirien, quatre (4) soldats ont été tués lors de la mutinerie qui eu lieu mardi à Yamoussoukro.

« Quatre (4) militaires dont 2 hier (Ndr : mardi) dans les manifestations, 1 dans la nuit et 1 autre ce matin ont trouvé la mort lors de la mutinerie qui eu lieu dans la capitale politique ivoirienne », a annoncé M. Koné Bruno lors d’un point de presse au terme d’un conseil des ministres.

Des échanges de tirs entre militaires venus établir l’ordre et les mutins est à l’origine de ces victimes.

La mutinerie a débuté tôt vers 9 h avec des tirs nourris entendus depuis le camp de Zambakro oû sont formés plusieurs soldats venus de plusieurs bataillons. Les mutins ont par la suite pris d’assaut la voie internationale, et les principales artères de Yamoussoukro en tirant des rafales en l’air pour réclamer le paiement des primes à tous les militaires ivoiriens.

R. K

1 commentaire

  1. Wow, this paragraph is nice, my younger sister is analyzing these kinds of things, so I am going to inform her.

    “Wow, ce paragraphe est agréable, ma sœur cadette analyse ce genre de choses, donc je vais l’informer”

REPONDRE