Bénin : Patrice Talon prononce son premier discours à la Nation

0
329

Devant les députés, le président béninois a dressé le bilan de ses huit premiers mois à la tête de l’État.

« Mon mandat ne sera pas celui des fausses promesses mais plutôt celui de la responsabilité », a déclaré Patrice Talon dans son premier discours à la Nation, jeudi 22 décembre, moins d’une semaine après avoir lancé en grande pompe son programme d’action gouvernementale pour les cinq années à venir.

Devant le Parlement, le président béninois a dressé un sombre tableau de la décennie Boni Yayi dont il a hérité à sa prise de fonction au mois d’avril dernier, dénonçant le clientélisme, le niveau élevé de pauvreté, l’état de l’administration « quasi léthargique » ou encore les faiblesses du système éducatif. « Aujourd’hui encore notre pays va mal », a concédé le chef de l’État, qui s’est dit conscient des attentes de ses concitoyens et de leur « impatience ».

Plan d’action gouvernementale

À ce titre, Patrice Talon a énuméré les réformes entreprises au cours de ces huit mois d’exercice à la tête du pays : l’assainissement des finances publiques, la désignation des chefs lieux de départements, la réforme structurelle de l’université et de l’agriculture, les investissements dans l’énergie…

Il a également insisté sur le lancement du « Plan d’action du gouvernement 2016-2021 » (PAG), dont il a présenté les grandes lignes le 16 décembre à Cotonou. Un plan ambitieux de 77 réformes et près de 300 projets, estimé à 9 000 milliards de francs CFA (environ 13,7 milliards d’euros) et au travers duquel les autorités veulent faire du tourisme notamment un important levier de croissance.

Natacha Gorwitz

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE