Jordanie: attaque de Karak, on s’oriente vers la piste terroriste

0
342

En Jordanie, une attaque armée à Karak (120 km au sud d’Amman) contre les forces de police a fait quatorze morts, dont sept policiers, une touriste et les quatre assaillants. Les événements ont duré jusque tard dans la nuit de dimanche à lundi. On s’oriente vers la piste terroriste.

Avec notre correspondante à Amman,Angélique Ferat

La police et les forces spéciales jordaniennes ont fouillé chaque rue de Karak, autour du château des croisés, jusque tard dans la nuit. Les tireurs y étaient en effet retranchés. Il a fallu un assaut des unités spéciales pour déloger le commando. Et même si l’information n’est pas confirmée par les forces de sécurité jordaniennes, la piste terroriste semble s’imposer.

D’importants stocks d’explosifs et de munitions ont été trouvés, dont des ceintures d’explosifs. C’est en tout cas l’attaque la plus sanglante qu’ait connue la Jordanie ces dernières années. Si le royaume jordanien – pro-occidental – est stable grâce à un appareil sécuritaire performant, le pays n’en compte pas moins un nombre important de musulmans extrémistes, dont des milliers de jihadistes.

Certains sont revenus de syrie et d’Irak. L’organisation de l’Etat islamique (EI) a inscrit la Jordanie sur la liste de ses cibles, qualifiant le pays de régime impie. Et ce, notamment parce qu’il participe à la coalition internationale contre l’EI.

Par RFI

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE