Dans notre série de rappels intitulée « le monde de l’invisible », nous nous sommes intéressés au monde des Djinns : leur alimentation, leur forme physique, leur habitation et leur mort. Nous voyons aujourd’hui la manière dont les Djinns interviennent dans le monde des hommes.

Le mauvais œil des Djinns peut toucher l’homme

Le mauvais œil est une réalité, à laquelle tout musulman croit fermement. Et pour cause, Allah nous a informé de cette réalité qui touche l’homme. Ibn Qayyim Al Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) le définit comme étant la conséquence lorsque « l’âme suscite [un] désir à la rencontre et à la vue [d’une] personne visée ». Le Prophète a ainsi affirmé l’existence du mauvais œil d’après ‘Abdu al-Razzaq, qui a rapporté d’après Ma’mar, d’après Hisham Ibn Munabbih qu’Abu Hurayra a raconté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le mauvais œil est une vérité et il a interdit le tatouage ».

L’homme est touché par le mauvais œil, par le biais d’un autre homme mais également par le biais d’un Djinn. Cela a notamment été prouvé par la parole d’Oum Salama (qu’Allah l’agrée) qui rapporte que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a vu chez elle une servante atteinte du mauvais œil. Il dit alors : « Demandez à un tel qu’il la soigne car elle est atteinte d’un mauvais œil provenant d’un Djinn ».

Sachez donc chers frères et sœurs, que les Djinns peuvent toucher les hommes par leur mauvais œil. Il convient donc de se protéger contre le mauvais œil par différents moyens : chercher protection auprès d’Allah avec les sourates et invocations, se réfugier auprès de Lui contre le mal de l’envieux quand il envie en récitant sourate Al Falaq, multiplier les actes d’adoration et faire preuve de piété au quotidien, se repentir de nos péchés, se montrer bienfaisants, etc.

Les Djinns peuvent pratiquer la sorcellerie

Comme le mauvais œil, la sorcellerie est une vérité en Islam. Elle représente un méfait contre lequel Allah nous a mis en garde. Faisant référence aux sorciers, Allah révèle dans sourate al Baqara : {Alors que Soulaymane n’a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie} (Sourate 2 : Verset 102).

Les Djinns savent pratiquent la sorcellerie et peuvent donc en user contre les hommes. Afin de ne pas être victime de ce méfait, il nous faut chercher refuge auprès d’Allah. Notons également que sourate an-Nass représente une protection contre la sorcellerie {Dis : «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. Le Souverain des hommes, Dieu des hommes, contre le mal du mauvais conseiller, furtif, qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, qu’il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain»}.

Il faut donc savoir que parmi les Djinns existent des sorciers ou des associés de sorciers, contre lesquels il faut demander refuge auprès d’Allah. En effet, les Djinns ne sont pas tous musulmans comme nous l’avons vu. Certains parmi les non musulmans pratiquent donc un des péchés majeurs qu’est la sorcellerie.

Les Djinns écoutent les informations provenant du ciel

Les Djinns possèdent également la capacité d’écouter les informations qui se trouvent au ciel et qui circulent entre les anges. C’est en ce sens que ‘AbdAllah ibn ‘Abas raconte qu’un homme parmi les compagnons du Prophète lui dit : « Une nuit, nous étions assis avec le Prophète lorsque nous vîmes une étoile filante qui éclaircit le ciel. Le Messager nous interrogea : « Que pensiez-vous de ce phénomène avant l’Islam ? » Ils répondirent : « Nous pensions qu’un grand homme vient de naître ou de mourir ». Le Messager leur dit : « Cette étoile n’et lancée ni pour la mort de quelqu’un ni pour sa naissance. Mais lorsque notre Seigneur décide quelque chose, les anges qui portent Son trône le glorifient, puis ceux du ciel inférieur ainsi de suite jusqu’à ce que cette décision arrive au ciel terrestre. A ce moment, les djinns tendent l’oreille afin de saisir cette information pour la porter ensuite à leurs associés (les devins, les sorciers, etc). Ainsi, ce qui leur vient du ciel tel qu’il fut rapporté est vrai, mais ils en diminuent et en rajoutent » (Muslim).

Certains Djinns vont donc écouter les informations provenant du ciel et les rapporter sur terre aux devins et sorciers. Cela dit, ces informations bien que véridiques au départ, vont être modifiées et donc être falsifiées. C’est ainsi que la mère des croyants, ‘Aisha (qu’Allah l’agrée), raconte : « Ô Messager d’Allah ! Les devins nous racontaient des choses qui se produisaient ». Il répondit : « Le djinn saisit cette parole de vérité puis la porte à son maître (le devin) qui y rajoute cent mensonges » (Al Boukhari et Muslim).

Nous savons donc chers frères et sœur, que les Djinns peuvent se manifester dans le monde des hommes par certaines de leurs actions, qu’il s’agisse du mauvais œil, de la sorcellerie ou de la transmission des informations provenant du ciel au devin pour lequel ils travaillent. Rappelons tout de même que tous les Djinns ne sont pas malfaisants. Nous avons en effet déjà expliqué qu’une partie des Djinns est musulmane et pratiquante, comme l’est une part des hommes.

Qu’Allah nous préserve du mauvais œil et de la sorcellerie. Qu’Il nous pardonne nos méfaits et nous fasse entrer au Paradis.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE