150 dirigeants marocains d’entreprises et une centaine de leurs confrères français ont été interrogés par le cabinet Bearing Point sur leur perception et leur approche des pays d’Afrique subsaharienne.

Pour les Marocains, le premier critère de choix d’implantation dans un pays africain est la stabilité politique et économique. Pour les Français, c’est le potentiel du marché. La stabilité ne vient pour eux qu’en 3e position. Pour les deux, l’environnement des affaires, souvent mis en avant dans les arguments de promotion économique, ne vient qu’au 6erang des préoccupations.

Autre élément de différenciation, les entreprises marocaines sont davantage tournées vers l’export : 63% des Marocains interrogés sont actifs dans la distribution et seulement 2% dans l’industrie de transformation. Alors que 37% seulement pour les Français opérent dans la distribution pour 18% qui transforment sur place.

Agence Ecofin

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE