Saif al-Islam Kadhafi, son of Libyan leader Moamer Kadhafi, speaks to a reporter in Tripoli on February 26, 2011 amid political turmoil and an insurrection against Kadhafi's crumbling regime. AFP PHOTO/MAHMUD TURKIA / AFP PHOTO / MAHMUD TURKIA

En Libye, le groupe islamique Daech perd peu à peu ses dernières positions. Selon l’armée, les terroristes seront bientôt complètement hors des frontières libyennes. Suite à cela, de nombreux groupes politiques du pays se préparent à prendre le pouvoir. Seulement voilà, de nombreux libyen réclament le retour de la Jamahiriya (régime incarné par Muammar Kadhafi). Certains observateurs politiques annoncent l’ascension au pouvoir de Saïf Al-Islam Kadhafi, le second fils du défunt guide libyen, qui est, depuis sa libération de la CPI, le leader de la Jamahiriya libyenne.

Ce n’est un secret pour personne. Depuis la chute du régime Kadhafi, il y a 5 ans, la Libye a sombré dans un chaos. Le pays est dirigé, simultanément, par trois Gouvernements. En 5 ans, la Libye a connu deux élections législatives, une tentative de coup d’Etat, de nombreuses attaques terroristes, l’implantation de Daech et des conflits ethniques qui en finissent point.

Face à cette situation précaire,  de nombreux groupes politiques libyens souhaitent revenir sur la scène politique et même prendre en main la gestion de ce pays, grand producteur de pétrole.

Le mouvement qui réclame le retour de la Jamahiriya ne compte pas rester en marge de cette future révolution politique qui se profile en Libye. La branche dirigée par Saïf Al-Islam Kadhafi est selon certains observateurs la mieux organisée.
Qui est Saïf Al-Islam Kadhafi ? 

De nombreux homme politiques, à travers le monde le qualifie, d’un homme très instruit et intelligent. Il est né le 25 juin 1972 à Tripoli. Il est le second fils du Guide libyen de l’époque Muammar Kadhafi. Diplomé de la London School of Economics, homme politique depuis de nombreuses années, il semble le mieux armé d’entre ses frères et sœurs, pour être le garant de l’héritage politique laissé par leur père : La Jamahiriya.

Saïf Al-Islam Kadhafi c’est son nom. Selon certains observateurs, celui-ci se prépare à faire son retour sur la scène politique et libyenne et bride la magistrature suprême de ce pays, plongé dans un imbroglio depuis 5 ans.

Al-Islam Kadhafi bénéficie d’un certain crédit dans le monde occidental. Un rapport britannique transmis par un email à Hillary Clinton, révélé par Wikileaks, le présente comme un politicien modéré, qui semble prêt à s’engager pour permettre à son pays d’effectuer une transition vers la démocratie.

Pour rappel, Saif al-Islam a été condamné à mort et il est détenu en résidence surveillée depuis 2011 dans la ville de Zentan, en Libye. Seulement, il jouit d’une assez grande liberté de mouvement. Il est considéré par certaines tribus comme le leader légitime du pays et comme un symbole d’unité au sein d’une Libye déchirée sociologiquement, depuis 5 ans.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE