REMISE DE PRIX DE L’EXCELLENCE:Mamadou Doumbia du CHAMCI décroche la 2nde place de la meilleure entreprise de transport routier de marchandises

0
249

Le jeudi 24 novembre dernier, le Ministre des transports, Gaoussou Touré a procédé, au nom de l’Etat ivoirien, à la remise officielle des prix de l’excellence aux meilleures entreprises des secteurs du transport routier de voyageur et du transport routier de marchandises. C’était dans la salle de conférence du Ministère des affaires étrangères sis à Abidjan-Plateau.

Promouvoir la culture de l’excellence et la quête du travail bien fait au sein de la population ivoirienne, est l’objectif principal au coeur de cette cérémonie symbolique de reconnaissance nationale. C’est une initiative du Président Alassane Ouattara qui ambitionne de hisser la Côte d’Ivoire dans le cercle des pays émergents à l’horizon 2020. Et cela, dans l’optique de valoriser le travail et encourager l’esprit d’entrepreneuriat dans tous les secteurs d’activité. Il s’agit pour la circonstance d’amener les acteurs du transport à se professionnaliser afin de devenir des modèles, créer l’émulation au sein des entreprises de transport et surtout encourager et valoriser les transporteurs. Pour l’édition 2016, rappelons que deux catégories de prix ont été attribuées au ministère des transports à savoir le prix de l’excellence de la meilleure entreprise de transport routier de voyageurs et le prix de l’excellence de la meilleure entreprise de transport routier de marchandises. Dans l’optique de détecter les meilleurs entrepreneurs du lot des transporteurs, un jury de douze membres présidé par le Directeur de cabinet du Ministre Gaoussou Touré avec la collaboration des représentants de l’administration, de la société civile et des professionnels du secteur, a su sélectionner les véritables lauréats sur la base d’un certain nombre de critères assez rigoureux. Le jury a adopté une méthodologie d’approche qui s’est articulée autour de trois phases principales dont la phase préparatoire, la phase de terrain et celle consacrée au dépouillement. Et ce, du 10 février au 26 mai dernier. La première consistait à l’élaboration de critères de choix, suivie de l’expédition des courriers d’information aux sociétés, puis la composition de l’équipe mobile avant l’élaboration d’un questionnaire et la tenue d’une réunion expresse. La seconde phase, quant à elle, était exclusivement consacrée à la collecte d’informations et à la visite du matériel. La dernière a concerné le dépouillement proprement dit, la sélection des lauréats, la rédaction du rapport avant sa transmission à la primature. A l’issue du processus, les lauréats ont été effectivement sélectionnés, conformément à la recherche de la performance et de la qualité qui deviennent un objectif majeur de l’entreprise. La finalité est de permettre aux nominés de se sentir impliqués et valorisés par la nation. On compte au nombre des six lauréats, messieurs Sangaré Adama de l’entreprise ‘‘SEKAD’’ et Mamadou Doumbia de l’entreprise ‘‘Ivoire DIA Services’’, tous membres du Club des Hommes d’affaires Musulmans en Côte d’Ivoire (CHAMCI) qui ont décroché respectivement le premier et le deuxième prix de l’excellence dans le domaine du transport routier de marchandises. Une nouvelle qui donne une bouffée d’oxygène aux membres du CHAMCI qui comptent désormais dans leur rang, cinq lauréats réputés pour leur sens de managers sérieux, dynamiques, humbles et rigoureux dans le travail. Rappelons qu’avant les deux nouveaux lauréats de l’année 2016, Mme Coulibaly née Oumou Diallo, Moussa Diarra de Fandasso et Souleymane Coulibaly les ont précédés avec des distinctions tant au niveau nationale qu’international. Mamadou Doumbia de l’entreprise ‘‘Ivoire DIA Services’’ en a profité pour remercier la nation ivoirienne pour avoir reconnu ses mérites dans la cour des entrepreneurs exerçant dans le transport routier de marchandises. Il compte relever le défi d’occuper la première place, l’année prochaine. En plus des deux nominés du CHAMCI, l’on a pu enregistrer Messieurs Almamy Touré de (SAFIB INTER), Ousmane Bogobri de ‘‘Le Fonctionnaire’’, Siriki Coulibaly de ‘‘UTNA’’ et Mamadou Sanogo de ‘‘SAMA’’. En dehors des premiers, les lauréats qui ont suivi ont reçu chacun une eveloppe de 1.500.000 Fcfa, un trophée et un diplôme de participation. Par ailleurs, cinq prix spéciaux ont été décernés aux conducteurs et conductrices professionnelles qui ont brillé par leurs prestations durant l’année en cours. Il s’agit de Amoin Naomie Konan, Karidja Ilboudo, Mamadou Bakayoko, Paul Désiré Blégouré et Abdramane Camara. A cette occasion, le Ministre Gaoussou Touré a déclaré que « le prix d’Excellence consacre la ferme volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire de promouvoir une société d’Excellence dans la quête de son développement ». Il a félicité les lauréats et leur a demandé d’être le porte-flambeau de l’Ivoirien nouveau. Après avoir rassuré que son ministère travaille en très bonne intelligence, il a clos en émettant le voeu de voir des transporteurs conscients des règles de la sécurité routière.

Par Koulibaly Kader

EENTRETIEN AVEC.. El Hadj Mamadou doumbia (DG de ‘‘Ivoire DIA Services’’ et Président du comité de remobilisation du CHAMCI)

”Je compte redoubler d’efforts pour decrocher le 1er prix afin d’honorer encore plus le CHAMCI”

3

A l’issue de la cérémonie officielle de remise du prix de l’excellence 2016, el hadj mamadou Doumbia (DG de la société Ivoire DIA services et Président du comité de remobilisation du chamcI) qui a décroché le 2ème prix de la meilleure entreprise de transport routier de marchandises, nous explique comment il compte hisser le CHAMCI au rang des meilleurs clubs d’affaires où l’éthique musulmane et la morale priment.

Combien d’années d’expérience comptez-vous dans le secteur du transport routier de marchandises ?

Nous avons à ce jour une dizaine d’années d’expérience. Nous avons débuté en tant qu’entreprise individuelle. Après plusieurs mutations, nous sommes devenus une société à l’image des grandes entreprises exerçant dans le domaine d’activité spécifique du transport routier de marchandises. Nous travaillons avec plusieurs multinationales et la plupart de pays voisins que sont le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Ghana. votre distinction par la nation ivoirienne en ce jour, marque le couronnement de nombreux efforts consentis dans la promotion de l’excellence.

Comment êtes vous parvenu à atteindre ce niveau de grade ?

Depuis le démarrage de nos activités, nous avons eu une vision et nous nous sommes fixés des objectifs afin d’atteindre un jour l’excellence. Nous avons travaillé sans cesse avec vaillance et détermination. Nous nous sommes inspirés des expériences des autres. Nous écoutons tous nos employés. Nous avons conseillé et formé le personnel dans un esprit de discipline et de cohésion. C’est l’occasion de préciser que l’humilité nous a toujours animé dans la dynamique de la quête vers la qualité, la performance et le travail bien fait.
La côte d’Ivoire aspire aboutir à l’émergence à l’horizon 2020 avec l’ivoirien nouveau que vous incarnez. Quelle sera votre contribution dans ce sens ?

Précisons que l’éthique et la morale sont au coeur de toutes nos actions professionnelles. En tant qu’homme d’affaires musulman de Côte d’Ivoire, nous devons par la qualité de nos services, valoriser l’image de notre communauté. Cela passe forcément par la conformité à un certain nombre de règles à observer à savoir se doter d’une bonne intention, se sentir concerné par le défi de la nation, utiliser l’éthique musulmane pour développer les affaires. A ce niveau, il s’agit de s’acquitter de ses impôts, payer correctement et assidument le personnel tout en se préoccupant de son bonheur par la formation, se doter en équipement de transport efficace et en bon état, respecter le code et les formalités du transport routier, rester sensible à la cause de l’émergence à l’horizon 2020, et surtout travailler dans la synergie pour le progrès national. Aujourd’hui, j’ai obtenu la 2ème place, je compte redoubler d’efforts pour décrocher le 1er prix afin d’honorer encore plus le CHAMCI. Il faut que la communauté nationale et internationale comprennent les nobles intentions qui animent notre club.

La jeune génération aspire copier votre modèle.Quels conseils à son endroit ?

Je lui demande de rester humble, d’avoir des ambitions, d’être organisée et honnête. Pour atteindre le niveau social actuel, nous sommes partis de rien. Nous avons cru en ce que nous faisons et nous avons travaillé. Nous avons écouté les conseils des différents spécialistes de notre domaine d’activité et nous avons recruté les meilleurs. Je réitère le voeu d’être parmi les lauréats qui recevront leurs prix du Président Alassane Ouattara, le 06 décembre 2017, s’il plaît à Dieu !
Koulibaly Y Khayder

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE