Les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de “terroristes étrangers” un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Mardi 22 novembre, les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de “terroristes étrangers” un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris et Saint-Denis en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Le département d’État américain a annoncé cette désignation contre “Abdelilah Himich, également connu sous le nom de Abou Sulayman al-Faransi”, un “combattant terroriste étranger et une figure des opérations extérieures (…) de l’EI”.

Cette mesure a pour effet de déclencher des sanctions financières et juridiques contre les personnes visées.

Cet homme serait, d’après une enquête du New York Times publiée en août, lié à une cellule secrète, appelée Emni, que l’organisation État islamique a mise en place en 2014 pour planifier des attentats partout dans le monde. Il serait même co-responsable de l’antenne européenne d’Emni, chargée des attaques de Paris et Bruxelles.

France 24 avec AFP

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE