Le groupe français Total de retour en Iran

0
345

La compagnie pétrolière française a signé ce mardi 8 novembre un accord de principe pour le développement et l’exploitation d’un important champ gazier, le champ de South Pars situé dans le Golfe, à une centaine de kilomètres des côtes iraniennes. Accord qui porte sur près de 5 milliards de dollars et qui devrait être finalisé d’ici six mois.

Les négociations seront longues et rien ne garantit pour l’instant la signature d’un contrat définitif. Le projet est gigantesque. Total qui prendra la tête d’un consortium, sera associé à une société chinoise et à la compagnie iranienne Petropars pour une durée de 20 ans.

Cet accord de principe est donc une première étape symbolique, six ans après son départ du pays. Total est la première grande compagnie occidentale dans le secteur pétrolier et gazier à revenir en Iran depuis l’allègement des sanctions internationales, en janvier dernier.

Le groupe français voulait ce contrat depuis longtemps. Il a d’ailleurs déjà travaillé au développement du champ de South Pars dans les années 1990. Ce site détient environ 14 000 milliards de mètres cubes de gaz, soit 8 % des réserves de la planète.

Pour Téhéran, la signature de ce contrat est la preuve que l’accord sur le nucléaire porte ses fruits. Un succès d’autant plus important pour Hassan Rohani que l’élection présidentielle a lieu en mai prochain.

Par RFI

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE