Allâhumma fa-ayyumâ mu’minin sababtuhu, fa-jcal dhâlika lahu qurbatan ilayka yawma-l-qiyâmati.

« Ô Seigneur ! A chaque croyant que j’ai insulté, rends-lui cette insulte un moyen de se rapprocher de Toi le Jour de la Résurrection. »

 

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE