Quand les mots soignent les bobos de nos enfants

0
282

Qui ne s’est jamais senti(e) désemparé(e) lors d’une situation qui bloque avec son enfant ? Refus de faire la sieste, de dormir la nuit, de manger, peur du docteur et autres mini crises parsèment d’embûches nos efforts d’éducation et traversent le développement de nos bouts de chou. Aujourd’hui, Avenue des sœurs vient partager avec vous une astuce de conteuse, mais surtout de maman, pour soigner les petits bobos du quotidien.

Les mots sont des pansements pour nos enfants

La période dite pré scolaire, de 3 à 6 ans, est celle de beaucoup d’apprentissages et de découvertes du monde pour nos petits. C’est aussi celle de la découverte de leur propre individualité. L’enfant explore et continue ses grandes expériences du monde extérieur et cela le contrarie parfois. La rentrée en maternelle, l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, une plus grande chute que les précédentes et voilà que sa sécurité affective en prend un coup. Il ne comprend tout simplement pas ce qui lui arrive alors, il vous le fait savoir ! C’est le refus catégorique pour un oui, pour un non.

La seule chose qu’il a envie de nous dire par ce comportement est qu’il n’arrive pas à faire face, qu’il a besoin de temps. Souvent quelques mots suffisent car, à cet âge, notre enfant est aussi dans une phase de développement de son langage et de sa personnalité. Et c’est là que les mots, les nôtres et les siens, rentrent en jeu pour l’aider un peu.

De l’imaginaire à SA réalité, il n’y a qu’un pas !

L’heure du coucher et son rituel peuvent considérablement aider notre enfant à mieux faire face lors d’un blocage. Plutôt que de piocher un livre et de le lui lire, prenez l’habitude, comme moi, de créer des histoires de toutes pièces à raconter au moment de se quitter avec votre petit bout. Et vous verrez le changement.

De simples personnages, mais aussi des fantastiques et extraordinaires selon la situation, peuvent vivre les mêmes bobos que votre enfant et s’en sortir indemnes tout le temps.

Des docteurs au grand cœur peuvent faire rire les enfants avec leur chapeau à sonnette qui couine à chaque fois qu’il se penchent pour ausculter quelqu’un. Des petites princesses accepteraient de ranger leurs jouets pour ne plus tomber dans leur escalier, et bien d’autres histoires d’animaux finiraient par aimer faire dodo.

L’instinct d’une mère, mais aussi une technique de pro

Si je vous parle de ces histoires, c’est parce que j’en ai fait l’expérience bénéfique avec ma fille qui a surmonté petit à petit sa peur du docteur suite à deux points de suture, son refus de faire la sieste pendant quelque temps et bien d’autres tracas passagers avec succès. Je ne faisais que ce que je connaissais : créer des aventures et les raconter ! Jusqu’au jour où j’ai découvert que cela se pratiquait également par des professionnels du coaching parental. L’utilisation de l’imaginaire pour faire passer un message à son enfant, pour pouvoir encourager, modeler un comportement que l’on veut voir évoluer en lui est enseignée aux parents coachés. Instinct de mère ou la chance de l’auteure qui croit en ce qu’elle raconte ? Le résultat est là !

Les avantages avec cette façon d’accompagner son enfant sont multiples :

  • Avec ce rituel de confiance vous le laissez au moment du coucher sur une note de positivité
  • Vous partagez avec lui un moment où les gestes ont une place aussi importante que les mots
  • Vous ne parlez plus de son bobo à l’âme mais de ces personnages farfelus.
  • Vous parlez, avec une histoire imaginaire, à son subconscient et l’aider à se projeter

Dédramatisation assurée !

Et si je n’y arrivais pas ?

Comme tout le monde n’est pas forcément à l’aise avec la parole, les mots et l’imagination, vous pouvez toujours faire appel à une pro. Les situations les plus coriaces ont souvent besoin d’une aide extérieure. Plutôt que d’attendre d’être confronté(e) à un problème inextricable, il y a la solution coaching parental…et avec une sœur musulmane, c’est encore mieux.

Alima Diarra, fondatrice de Gribouille Formations Montessori, ne fait pas que former des adultes professionnels et particuliers aux méthodes Montessori. Elle est aussi coach parental et, en quelques séances au domicile, elle aide à mettre en place des techniques simples, utilisables tout de suite, pour ne plus avoir à panser les bobos mais à instaurer une relation de confiance avec votre amour.

Soutenir nos petits dans leur apprentissage du monde, grâce à la transmission de valeurs humaines. C’est possible.

Pour les aider à grandir confiants toute la vie !

avenuedessoeurs.com

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE