Soudan : pour la première fois depuis sa prise de pouvoir en 1989, Béchir propose de se doter d’un Premier ministre

0
338

Le président soudanais Omar el-Béchir a proposé de nommer un Premier ministre pour la première fois depuis sa prise de pouvoir par un coup d’État en 1989, a indiqué mercredi un de ses conseillers.

« La proposition du président s’inscrit dans les changements à faire dans la Constitution sur la base des recommandations du dialogue national », a indiqué mercredi un conseiller du président soudanais, Al-Rashid Haroon. Le nouveau Premier ministre devrait être désigné dans les deux prochains mois, selon lui.

Pour rappel, Omar el-Béchir avait supprimé ce poste, en 1989, après son coup d’État – soutenu par les islamistes – contre le Premier ministre de l’époque, Sadiq al-Mahdi.

Le dialogue national au point mort

En 2014, soit 25 ans après son accession au pouvoir, le président soudanais avait appelé au dialogue national. Organisé par Khartoum entre octobre 2015 et octobre 2016 pour résoudre les problèmes économiques et les insurrections qui minent le pays, le dialogue national a été boycotté par la plupart des groupes armés et des partis d’opposition.

En clôture de ce processus le 10 octobre, M. Béchir a présenté un document censé servir de cadre à une nouvelle constitution. Toutefois – outre le gouvernement -, seuls quelques petits partis d’opposition et groupes rebelles l’ont signé.

Par jeuneafrique

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE