La pilule du lendemain, les risques et effets secondaires à connaitre

0
219

On ne le répètera jamais assez, les avancées médicales ont été une cause pour améliorer nos conditions de vie. Dans un même temps, elles ont également contribué à la diminution considérable de certaines maladies particulièrement nuisibles et dangereuses pour notre population. Seulement, ces avancées ont vu le jour au prix de nombreux risques et effets secondaires plus ou moins graves. Aujourd’hui, on ne compte plus les scandales pharmaceutiques à l’origine de nombreux décès et conséquences graves. Nous ne sommes que peu informés sur les effets indésirables des médicaments et autres comprimés. Les mentalités changent désormais, les études se multiplient pour enfin, révéler des vérités bien cachées. En témoigne le danger de la pilule du lendemain qui pourrait bien représenter un chamboulement pour notre corps, aux effets inattendus.

 

Le danger de la pilule du lendemain

danger de la pilule du lendemain

Concrètement, la pilule du lendemain est une contraception d’urgence. Cette appellation plutôt sage, cache une réalité moins drôle, aux effets parfois dévastateurs. L’action réelle de cette pilule est de mettre tout simplement un terme au cycle en cours, afin d’empêcher l’ovulation, la fécondation ou encore la nidation. Ce comprimé est fortement dosé en hormones. Rien ne nous permet de savoir si sa prise a permis d’éviter un début de grossesse ou d’y mettre un terme. Cette hormone n’a pas qu’une action contraceptive contre la fécondation. Elle a aussi une fonction contragestive, plus clairement contre la nidation. Un fait méconnu chez nous les femmes, pour tromper notre conscience et surtout banaliser la prise d’un tel médicament.

Utilisée de manière occasionnelle, sa prise n’est pas sans risques pour notre organisme. Elle doit être ingérer dans les 72 h suivant un oubli de la pilule habituelle. D’après le monde médical, la pilule du lendemain est efficace en cas d’oubli, mais ne doit surtout pas se substituer à la pilule habituelle. Pourquoi et de quelle manière est-elle dangereuse ?

 

Les effets secondaires de cette contraception d’urgence

Nous consommons, sans le savoir, des médicaments que nous pensons bons pour notre santé. Seulement, certains soignent d’un côté, mais nous rendent malade de l’autre. Découvrons le danger de la pilule du lendemain, comme le souligne le docteur David Elia  » les pilules du lendemain ne sont jamais efficaces à 100% et peuvent entraîner un trouble du cycle, avec des ovaires qui ne vont plus savoir quoi faire, qui vont se mettre à démarrer, à s’arrêter…  » Un constat sans équivoque de la part du monde médical.

Pour comprendre comment cette pilule peut avoir de tels effets, il faut en connaitre plus précisément la composition. En effet, ce n’est pas un acte anodin, à prendre à la légère. Une pilule d’urgence est environ 40 fois plus forte que les pilules contraceptives habituelles. Cette concentration peut entraîner des effets secondaires relativement graves. Maux de ventre, de tête, saignements, nausées et vomissements, sensibilité de la poitrine, rétention d’eau, douleurs thoraciques et abdominales ne sont « que » les effets moins graves évoqués. Puisque sa prise peut entraîner des caillots sanguins dans le cœur, les intestins, ou encore les poumons. Tout cela, avec une simple petite pilule.

Cette dose importante de progestatif sert à bloquer l’ovulation dans les jours suivant le rapport, afin qu’il ne soit pas fécondant. Rien de naturel donc, des doses massives d’hormones amenées dans notre corps de façon inattendue, ont forcément des conséquences.

Il est important de préciser que tous ces risques augmentent si les utilisatrices fument, souffrent de maladies cardio-vasculaires ou sont diabétiques.

 

Le danger de la pilule du lendemain, un chamboulement

La prise d’une contraception d’urgence n’a pas que ces effets indésirables. Elle provoque également un véritable dérèglement dans notre corps. Parfois, elle peut causer des petits saignements, un déclenchement des règles plus précoce ou au contraire les retarder durant plusieurs jours. En sachant, que son efficacité diminue avec le nombre de prises, mais les risques, quant à eux, ne diminuent pas.

 

Norlevo, tétragynon … les pilules les plus utilisées

D’après les médecins, la pilule du lendemain Norvelo est la plus sûre et la plus utilisée. Concrètement, elle contient 750µg de lévonorgestrel, un progestatif. Cela représente un peu moins d’une boîte de la pilule Microval, l’équivalent de 25 comprimés. Le Norvelo peut être à l’origine d’effets secondaires comme des nausées, ou encore des maux de tête. A ce jour, suite à la prise de cette pilule, aucun risque grave n’a été relevé.

Le tétragynon, est une autre pilule du lendemain. Elle est composée de l’équivalent de 4 comprimés de « Stédiril », une pilule estro-progestative très connue dans les années 90. Elle contenait de l’éthynil-estradiol, un estrogène, qui était la cause de plusieurs effets secondaires graves comme la formation de caillots dans les veines. Autant dire que l’utilisation de tétragynon est à proscrire.

 

Bon à savoir, la pilule provoque 2500 accidents et 20 décès par an en France, sans compter les effets de la pilule du lendemain …

muslimette-magazine.com

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE