Je dis : « Mon serviteur M’a rendu les hommages ». S’il dit : « Le Maître du Jour de la Rétribution. », Je dis : « Mon serviteur M’a glorifié ». S’il dit : « C’est Toi que nous adorons et c’est Toi dont nous implorons secours », Je dis : « Cela Nous concerne Moi et Mon serviteur, et à Mon serviteur ce qu’il demande ». S’il dit : « Guide-nous sur le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés par Tes bienfaits, non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère ni de ceux qui se sont égarés », Je dis : « Cela est pour Mon serviteur, et à Mon serviteur ce qu’il demande » ». C’est d’ailleurs la seule sourate après laquelle nous devons dire « Amine ! ». La sourate ‘‘Al Fatiha’’ contient des versets qui renferment un refuge auprès d’Allah. Elle guérit des maux. Il est conseillé de la réciter aux malades comme l’ont fait les compagnons. Cette sourate permet d’être protégé, préservé et guidé car elle contient les versets : « Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblé de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés », (v 6-7). Quels avantages matériels cette sourate peut procurer au musulman ? Les avantages matériels sont nombreux. Par exemple, lorsque le musulman récite au quotidien cette sourate, tout ce qu’il entreprendra dans la vie, connaîtra une progression. La récitation de la sourate procure la paix du cœur. est-ce vrai que cette sourate est la solution à de nombreuses difficultés mondaines ? Oui, car c’est une sourate dénommée ‘‘Achiffa’’ qui veut dire tout simplement ‘‘le remède’’ à tous les problèmes. Que nous enseigne le Prophète (saw) à propos de la sourate ”Al Fatiha” ? Abou Houreira (RA) a rapporté que le Prophète (saw) a dit à propos de la sourate ‘‘Al Fatiha’’ : « Allah n’a jamais révélé ni dans la Thora, ni dans la bible, ni dans les Psaumes, ni même dans le Coran une sourate semblable à celle-ci. Elle est la mère du Coran, les sept versets répétés et elle est divisée en deux moitiés entre Allah et Son serviteur », hadith rapporté par At-Tirmidhi et AnNassaï. Pourquoi doit-on absolument réciter cette sourate dans la prière? Certes, les bienfaits des sourates du Coran sont innombrables. Parmi cellesci, la sourate ‘‘Al Fatiha’’ est la première selon l’ordre de classement et la cinquième dans l’ordre de la révélation. Cette sourate compte sept versets. Le chiffre sept a un très grand symbolisme et a une connotation magique et sacrée. Le chiffre sept symbolise l’achevé. C’est donc une sourate complète. Elle peut remplacer toutes les sourates du Coran sans pour autant que d’autres sourates la remplacent dans la prière. Elle ne peut être lue à moitié. Elle est toujours récitée en entier. Chacune de ces versets traduit l’immensité de Dieu et de sa religion. Nous avons uniquement les invocations dans la sourate ‘‘Al Fatiha’’. En plus, cette sourate contient des noms de Dieu au nombre desquels nous pouvons identifier cinq. Il s’agit de ‘‘Ya Allahou’’, c’est le Tout-Puissant nom propre de Dieu ; ‘‘Ya Rahman’’, c’est un attribut qui qualifie Dieu de ‘‘Clément’’ ; ‘‘Ya Rahim’’, c’est aussi un attribut qui qualifie Dieu de ‘‘Très Miséricordieux’’ ; ‘‘Ya Rabbi’’, ce n’est pas un attribut mais plutôt un dérivé du nom ‘‘Dieu’’ ; ‘‘Ya Maliki’’, c’est un attribut qui qualifie Dieu de ‘‘Roi, Souverain’’. est-ce qu’il y a eu des personnes qui ont réussi à opérer des miracles avec la sourate ”Al Fatiha” ? Bien sûr, il y avait un des compagnons du Prophète (saw) qui se nommait Kalif Ibdoulwatif (un chef de guerre). Lorsqu’il était en déplacement, les mécréants lui ont demandé s’il pouvait faire des miracles ? Le chef de guerre s’est servi de la sourate ‘‘Al Fatiha’’ pour réaliser son miracle. Lorsqu’on lui proposa de boire du poison, il récita la sourate ‘‘Al Fatiha’’ avant de boire. Il n’est pas mort. Depuis lors, le groupe des mécréants a accepté l’Islam. A-t-elle des vertus thérapeutiques? Elle est nommée l’ouverture du Coran (fatiha oul-Kitab), la mère du Coran, les sept versets qui se répètent, la guérison parfaite, le remède utile, la parfaite rokyah, les clés de la richesse et du succès. Elle est aussi celle qui préserve la force, qui dissipe l’angoisse, le souci, la peur et la tristesse pour celui qui en connait la valeur, lui accorde son droit, l’applique correctement sur sa maladie, sait comment se soigner et se traiter par elle et connait le secret pour lequel elle est ainsi. La sourate ‘‘Al-Fatiha’’ recèle des secrets qui ne sont connus que d’Allah et les savants enracinés à qui Allah a accordé la clairvoyance sur les secrets de son Livre sublime. L’une de ses caractéristiques les plus importantes est sa capacité thérapeutique inouïe. Si on la récite avec Foi et conviction, on verra des miracles. Nous avons l’exemple de ce grand compagnon qui récita pour soulager une morsure de serpent. Mais il faut rester clairvoyant ; car malgré sa capacité thérapeutique, son efficacité ne se parachève que par la ferme résolution, la Foi sincère et la conviction ancrée de celui qui l’a récite. Ensuite, vient l’acceptation du malade, à savoir, sa prédisposition psychologique à recevoir ce traitement et le considérer comme efficace. Quand le musulman récite ‘‘Al-Fatiha’’ pour se soigner d’une maladie, il doit avoir à l’esprit ses sens sublimes, ressentir ses significations et ses doux secrets. Combien de fois devons-nous réciter cette sourate afin de jouir des mérites ? Je conseille tout musulman de réciter autant de fois que possible la sourate ‘‘Al Fatiha’’ par jour afin de profiter pleinement du bonheur d’ici-bas et de l’au-delà. Quel est votre message de fin ? Je conseille les fidèles musulmans à s’attacher à la récitation de la sourate ‘‘Al Fatiha’’ et aux autres sourates du Coran afin d’en tirer le maximum de profit. Koulibaly Y Khayder

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE