Les étudiants musulmans de l’université d’Etat de Californie à Fresno, ont proposé une expérience sociale à leurs camarades. L’objectif étant de leur faire comprendre ce que ressentent les étudiants musulmans à travers le regard des autres.

Les étudiants non musulmans étaient ainsi invités à se mettre dans la peau des musulmans, notamment en portant le hijab et en faisant face au regard des autres. L’expérience a été bien accueillie par les étudiants du campus. L’un d’entre eux, Eric Inzunza s’est exprimé à ce sujet : « Diversité, distinction, découverte : cela fait partie de la devise de Fresno State. Donc, si je peux participer à cela et aider à obtenir un message ou aider avec l’expérience sociale pourquoi pas », propos relevés par abc News.

Les étudiants du campus se sont prêtés au jeu avec beaucoup d’enthousiasme. « Je voulais vraiment faire l’expérience, ce que les gens pensent pour voir s’il y a une discrimination sur notre campus. Je pense que je serais vraiment surpris s’il c’est le cas parce que c’est un campus très diversifié »a confié Julio Lopez. Une autre étudiante, Brittany Loera a quant à elle expliqué l’importance de cette initiative et la raison pour laquelle elle y prend part : « Peut-être apporter une certaine prise de conscience sur certains des problèmes que nous pouvons trouver, des préjugés d’où la sensibilisation. Donc je voulais essayer de le faire afin que je puisse en apprendre davantage sur mes propres préjugés et le vérifier moi-même« .

Cette initiative a ainsi connu un important succès sur le campus. D’ailleurs, lesétudiants de l’association musulmane ont salué la participation des autres étudiants. C’est ainsi que Thalia Arenas a affirmé au sujet des étudiants participants : « Et peut-être qu’ils se sentent un peu plus à l’écoute de nos problèmes et aux choses auxquelles nous devons faire face, en particulier avec une grande partie du terrorisme qui a eu lieu cette année. Cela a propagé beaucoup de discrimination et de harcèlement vis-à-vis de notre communauté ».

La campagne de sensibilisation a donc ravi les étudiants qui se sont d’ailleurs photographiés avec leur hijab et ont partagé les photos sur les réseaux sociaux sous le hashtag #FSHijabChallenge.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE