La Tunisie, championne africaine des Jeux paralympiques

0
358

Avec un total de dix-neuf médailles, la Tunisie termine 19ème aux Jeux paralympiques à Rio, et première nation du continent africain. Une belle performance des athlètes qui fait la fierté du pays.

La torche paralympique s’est éteinte dimanche 18 septembre, clôturant douze jours de compétition réussie pour le handisport tunisien. Première meilleure nation africaine en nombre de médailles (deuxième derrière le Nigeria, en comptant l’or) malgré une seule participation en athlétisme, la Tunisie affiche le palmarès de sept médailles d’or, six médailles d’argent et six médailles de bronze. Un résultat d’autant plus glorieux que les athlètes valides n’avaient réussi à ramener que trois médailles des Jeux olympiques.

Sept titres et huit records

Parmi ces titres, deux doublés en or pour Raoua Tlili (au lancer de disque et au lancer du poids) et Marwa Brahmi (au lancer du marteau et au lancer du poids), qui a remporté dimanche la dernière médaille tunisienne. Et non des moindres ! Walid Ktila, qui faisait partie des favoris dans sa discipline, n’a pas déçu non plus en montant deux fois sur le podium :  une fois en tant que champion paralympique du 100m et l’autre en argent au 800m. Sans compter le roi et la reine du 1500m, Abbes Saïdi et Soumaya Bousaïd.

Accompagnant ces titres, trois nouveaux records du monde et cinq records paralympiques établis par les athlètes tunisiens.

Fierté nationale

Un « exploit » pour la « petite » délégation tunisienne de 31 sportifs (contre 62 aux JO quelques semaines plus tôt) participant uniquement aux épreuves d’athlétisme, s’est réjouie la presse tunisienne. Des « héros » qui, bien qu’ils n’aient réussi pas réussi à battre le record historique des 19 médailles atteint aux Jeux de Londres (2012), ont fait vibrer les Tunisiens à travers le monde.

Des performances également reconnues et saluées par la presse internationale, Eurosport relevant le « superbe » doublé doré des Tunisiennes, et deux Tunisiens (Abbes Saïdi et Walid Ktila) figurant parmi les 11 « athlètes africains qui ont inspiré » CNN durant la compétition.

Rebecca Chaouch

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE