Dédicace d’oeuvre / Dr Kouyaté Mohammed présente: ’Le budget de l’Etat ivoirien : comment financer le développement’’

0
551

Il y avait du beau monde, le jeudi 17 septembre dernier à la salle Nicolas Dioulo de l’hôtel du district d’Abidjan-Plateau. Et pour cause, il s’y déroulait une cérémonie de dédicace de l’œuvre ‘’Le Budget de l’Etat ivoirien : comment financer le développement’’ de Dr Kouyaté Djémandjan Mohammed. Lenissongui Coulibaly, représentant le président Henri Konan Bédié, haut patron de la cérémonie, Albert Mabri Toikeusse, co-parrain de la cérémonie, Koné Ismaïla, représentant le Premier ministre, Bafah Koné, représentant le ministre des Transports, sont, entre autres, les personnalités qui ont honoré M Kouyaté de leur présence. Tous, n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du Directeur général du Fonds de développement des Transports routiers (Fdtr). Pour Mabri Toikeusse, l’œuvre présentée est une mine d’informations pour les leaders d’opinion et le citoyen lambda parce qu’elle lui permettra de comprendre la notion de budget et ses différentes articulations. « J’aimerais exprimer mes satisfactions à mon frère Djemadjan. Quand on lit le dos du livre, il y a une phrase qui résume tout le travail et en établit le mérite. J’aimerais le féliciter et lui dire que le ministre du Plan et du Développement que je suis est très heureux de la rédaction de ce livre », a indiqué, visiblement ému, le ministre Mabri Toikeusse. Il a rendu hommage au Dr Kouyaté, avec qui il a travaillé et qui s’est toujours caractérisé par son sérieux et sa rigueur au travail. « J’ai vu tout ce qu’il a produit. Il peut servir la Côte d’Ivoire à des niveaux bien plus élevés, à des niveaux de conception. Bravo ! », s’est-il réjoui. A ses yeux, cette œuvre vient à point nommé et doit être vulgarisée afin que le citoyen sache ce qu’est un budget et comment le mobilise-t-on. Bien avant lui, le représentant du président Bédié a dit tout le bien qu’il pensait de l’auteur de ‘’Le budget de l’Etat ivoirien’’. Il a traduit à M Kouyaté, les félicitations du président Bédié et ses encouragements à persévérer dans la voie de l’écriture. Même son de cloche chez les représentants du Premier ministre Kablan Duncan et du ministre Gaoussou Touré. Tous ont reconnu les compétences de l’écrivain, qui a toujours marqué, par ses écrits, ses points de passage dans un poste de responsabilité donné. Kouyaté Mohammed a été touché par ces témoignages à son endroit. Aussi a-t-il rendu hommage au président Bédié sous la gouvernance duquel il a débuté sa carrière et qui a accepté d’être le haut patron de la cérémonie. Il a aussi rendu hommage au ministre Mabri Toikeusse, avec qui il entretien des rapports fraternels. Sans oublier le ministre des Transports, son patron, pour la confiance qu’il a toujours placée en lui. Présentant son œuvre, Dr Kouyaté a défini la notion de budget en des termes simples comme ‘’l’argent nécessaire pour faire face à toutes les dépenses’’. A ses yeux, c’est le budget qui permet de financer le développement et il est généralement scindé en deux parties. A savoir, indique-t-il, le budget de fonctionnement et d’investissement. Le budget de fonctionnement ou dépense de fonctionnement, selon Dr Kouyaté, sert à gérer les dépenses quotidiennes tandis que le budget d’investissement sert à gérer les dépenses plus lourdes comme le financement de la construction d’un pont, le bitumage d’une route etc. Il a rappelé que sous le régime du premier président ivoirien, Félix Houphouët Boigny, le budget spécial d’investissement a permis la réalisation de grandes infrastructures de développement. Il a rappelé que sous Ouattara, un nouveau concept appelé ‘’dépense pro-pauvres’’ est apparu et qui est relatif aux dépenses effectuées par le gouvernement pour réduire la pauvreté. Par ailleurs, Kouyaté Djemandjan a expliqué le processus de décaissement d’argent dans l’administration publique et les acteurs qui le pilotent. Le représentant des Editions L’Harmattan, société éditrice de l’œuvre, a félicité l’auteur pour la confiance placée en elle. Après ‘’l’hôpital public dans le système sanitaire ivoirien’’, ‘’la gestion budgétaire de l’hôpital public en Côte d’Ivoire’’ et ‘’Pour une assurance maladie universelle en Côte d’Ivoire’’, Kouyaté Djemandjan revient en librairie avec ‘’Le Budget de l’Etat ivoirien : comment financer le développement’’. Autant d’œuvres écrites qui ont fait dire aux éditions l’Harmattan qu’il est l’un des auteurs les plus prolixes.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE